JO 2026 : Le Maire de Calgary envisage une candidature aux Jeux d’hiver

Hôte des Jeux Olympiques d’hiver en 1988 et candidate à la candidature canadienne pour l’édition 2010, la ville de Calgary pourrait redescendre dans l’arène olympique dans le but d’obtenir les JO 2026.

L’absence de candidature du Canada pour les Jeux d’été de 2024 ouvre en effet une fenêtre de tir pour l’échéance hivernale de 2026 et ce, d’autant plus si l’on considère que les prochaines éditions auront lieu sur le continent asiatique : 2018 à PyeongChang (Corée du Sud) et 2022 à Pékin (Chine).

Vue générale de la Cérémonie d'ouverture des JO d'hiver 1988 au Stade McMahon (Crédits - CIO)
Vue générale de la Cérémonie d’ouverture des JO d’hiver 1988 au Stade McMahon (Crédits – CIO)

Dès lors, l’Amérique du Nord pourrait profiter de l’occasion pour présenter de nouvelles candidatures – outre le Canada, les États-Unis pourraient aussi se lancer avec d’ores et déjà plusieurs villes intéressées, dont Salt Lake City, Lake Placid, Reno / Lake Tahoe, Anchorage, Denver… – et espérer accueillir la flamme olympique une nouvelle fois après les Jeux d’hiver de Vancouver 2010.

Néanmoins, l’Europe pourrait également se porter candidate, avec des villes comme Oslo (Norvège), Stockholm (Suède), Sion ou Genève (Suisse).

Mais au-delà de ces éléments, un autre fait doit impérativement être pris en considération par les porteurs d’une éventuelle candidature de Calgary et plus largement du Canada. Avec la démission du Président du Comité Olympique Canadien, Marcel Aubut, les cartes pourraient en effet être rebattues dans un avenir plus ou moins proche.

Marcel Aubut faisait jusqu’à présent figure de premier partisan d’une candidature olympique, que ce soit pour les Jeux d’été avec Toronto 2024, ou pour les Jeux d’hiver avec Montréal, Calgary ou encore Québec. La future présidence pourrait ne pas avoir le même dessein pour le pays et repousser à des échéances plus lointaines l’ambition olympique canadienne.

Un autre élément pourrait aussi venir troubler les espoirs de certains : le résultat des élections fédérales du 19 octobre prochain.

Naheed Nenshi, Maire de Calgary (Crédits - Page officielle Facebook)
Naheed Nenshi, Maire de Calgary (Crédits – Page officielle Facebook)

Quoiqu’il en soit, le Maire de Calgary, Naheed Nenshi estime que « 2026 est peut-être notre moment. Peut-être pas. Comme je le dis à beaucoup de personnes, il s’agit d’une idée intéressante que nous allons étoffer.

Je suis ouvert à la discussion avec le Gouvernement provincial et le Gouvernement fédéral ».

Un Comité préparatoire à une candidature aux JO a en tous cas été constitué voici plusieurs mois et a déjà rencontré le Maire de la ville pour lui exposer les premiers éléments techniques d’une éventuelle offre olympique.

Publicités

7 Thoughts

  1. La décision pour les JO de 2024, jouera en faveur ou non d’une candidature européenne. Si L.A les obtient 2026 sera européenne, mais si Paris, Rome, Hambourg ou Budapest l’emporte…

    J'aime

    1. Je ne pense pas que la décision pour les JO 2024 influence celle des JO 2026. Ce que je veux dire que si une ville européenne pour est désignait pour 2024, il est tout a fait probable qu’une ville européenne pour 2026.
      Honnetement, je doute que le Canada se lance pour les JO d’hiver du fait de la proximité des jeux à Vancouver.

      Personnellement, je pense que 2024 et 2026 sera européen.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s