JO 2024 : Le Président du CIO salue la « grande unité derrière la candidature » de Paris

Présent à Aiguebelette (Savoie) à l’occasion de la dernière journée des Championnats du Monde d’aviron, le Président du Comité International Olympique (CIO) a rencontré en fin de matinée, le Secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard.

L’occasion d’évoquer l’organisation de la compétition en France, mais aussi et surtout, la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

De gauche à droite, Bernadette Laclais, Députée de la 4ème circonscription de Savoie ; Jean-Jacques Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes ; Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux Sports et Thomas Bach, Président du CIO (Crédits - Page Twitter de Thierry Braillard)
De gauche à droite, Bernadette Laclais, Députée de la 4ème circonscription de Savoie ; Jean-Jacques Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes ; Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux Sports et Thomas Bach, Président du CIO (Crédits – Page Twitter de Thierry Braillard)

Sur ce point, Thomas Bach s’est exprimé cette après-midi au micro de France 3. Interviewé par Alexandre Boyon, le Président du CIO a tout d’abord salué la qualité organisationnelle des Mondiaux d’aviron.

« C’est une organisation exceptionnelle, dans un environnement spectaculaire. Tous les athlètes avec lesquels j’ai pu discuter sont contents, ils sont heureux.

Nous avons vu de grandes compétitions et une très bonne promotion pour l’aviron et pour la France » a notamment affirmé Thomas Bach.

Le patron de l’Olympisme mondial a ensuite abordé la question de la candidature de Paris 2024 et, dans un langage traditionnel et propre au monde olympique, a vanté les atouts du projet tricolore.

« C’est une candidature très très forte. On voit très bien qu’en France, dans le monde du sport, le monde des entreprises, le monde politique, il y a une union derrière cette candidature, avec les athlètes français aussi. Nous avons l’opportunité de rencontrer certains champions ici à Aiguebelette.

C’est une grande unité derrière cette candidature et l’unité est un atout très très important.

Pour toutes les candidatures, il faut être authentique. Il ne faut pas regarder ce que font les autres. Il faut être authentique, il faut présenter la France. Ce doit être une candidature qui présente l’image de la France et des Jeux Olympiques, et ce que la France représente au sein du Mouvement olympique.

Être authentique, c’est le meilleur conseil que je peux donner » a ainsi déclaré le Président de l’institution de Lausanne (Suisse).

Ce n’est pas la première fois que Thomas Bach s’exprime sur la candidature française pour les JO 2024. Que ce soit lors de ses rencontres successives avec le Président de la République, François Hollande, ou dans le cadre de précédentes interviews, le Président du CIO a toujours défendu la perspective d’une candidature de la France.

Il faut dire que la France est la patrie du fondateur des Jeux modernes, le Baron Pierre de Coubertin et est à ce titre, une nation olympique de premier plan.

Mais surtout, le CIO est attentif et vigilant dans sa quête d’enregistrer un maximum de candidatures à travers le monde et ce, afin de garantir la pérennité d’un modèle sportif et économique sans équivalent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.