JO 2024 : Une gouvernance collégiale pour Paris et un pas de plus vers la candidature

D’ici le 15 septembre 2015, les villes intéressées par l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024 devront se faire connaître auprès du Comité International Olympique (CIO).

Si Boston (États-Unis), Rome (Italie) et Hambourg (Allemagne) ont d’ores et déjà franchi le pas, Paris devrait prochainement rejoindre cette liste qui est appelée à s’agrandir d’ici cet été.

Le Conseil de Paris se prononcera ainsi le 13 avril prochain quant à un soutien officiel au projet de candidature. Cette semaine, une autre entité locale a apporté son soutien ferme à Paris 2024 : le Conseil Régional d’Île-de-France.

Lors d’une conférence de presse organisée hier, le Président Jean-Paul Huchon a d’ailleurs tenu à rappeler l’importance de la mobilisation de l’ensemble des territoires franciliens et ce, afin de s’appuyer sur les installations existantes en périphérie de Paris et répondre au mieux aux exigences de durabilité imposées par le CIO.

IDF - Jean-Paul Huchon

Mais au-delà de la simple question de l’aménagement du territoire et de la répartition des sites à l’échelle de l’Île-de-France, la problématique de la gouvernance est un élément clé pour le futur dispositif olympique et peut-être même, l’un des éléments qui terminera les chances de succès de la candidature tricolore.

Contrairement à Paris 2012, les promoteurs de la candidature pour les JO 2024 ont semble-t-il retenu les leçons d’une trop grande présence du monde politique au sein de la direction du projet.

Cette fois-ci, l’Association d’étude Ambition Olympique et Paralympique sera structurée autour d’une gouvernance collégiale et représentative du Mouvement sportif français et des collectivités associées au projet et aura pour objectif initial de finaliser la réflexion entreprise depuis plusieurs mois.

D’ailleurs, les statuts de l’Association précise que celle-ci aura « vocation à piloter les travaux, menés avec l’appui du Mouvement sportif, des Collectivités Territoriales concernées et de l’État, sur un projet de candidature […] avant, en cas de décision définitive de candidature, la création d’un éventuel Comité de Candidature et la dissolution de la présente association ».

D’ici-là, cette dernière sera composée de 19 membres (personnes physiques nommées intuitu personæ et personnes morales) selon la répartition présentée ce jeudi :

  • Le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) = 4 représentants,
  • Le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) = 1 représentant,
  • L’Association Française des Olympiens = 1 représentant,
  • La Ville de Paris = 3 représentants,
  • La Région Île-de-France = 3 représentants,
  • L’État = 3 représentants dont 2 issus du Ministère chargé des sports et 1 représentant du Préfet de la Région Île-de-France,
  • Guy Drut, membre français du CIO,
  • Tony Estanguet, membre français du CIO,
  • Bernard Lapasset, Président de World Rugby,
  • Jean-Christophe Rolland, Président de World Rowing.

Sans surprise, la présidence de l’Association d’étude Ambition Olympique et Paralympique a été confiée à Bernard Lapasset, qui pilotait déjà l’étude d’opportunité dont les conclusions ont été présentées en février dernier à la Mairie de Paris.

Paris 2024 - candidature

Dans un premier temps, l’association sera dotée d’un budget de fonctionnement dont les ressources proviendront en grande partie des collectivités associées au projet.

Ainsi, 500 000 euros seront apportés par les Collectivités Territoriales participantes. La Région a par exemple pris la décision d’allouer cette somme sur prélèvement de son chapitre budgétaire consacré à la culture, aux sports et aux loisirs.

500 000 euros seront par ailleurs débloqués par l’État au travers d’un engagement pris le 17 mars dernier par le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS).

Des dons seront également possibles, ce qui laisse entrevoir la mise en œuvre d’un programme d’envergure nationale afin de mobiliser le plus grand nombre de Français.

Illustrations : Crédits – Service Presse de la Région Île-de-France / Document Sport & Société
Advertisements

5 réflexions sur “JO 2024 : Une gouvernance collégiale pour Paris et un pas de plus vers la candidature

  1. Pingback: JO 2024 : Première réunion de l’Association Ambition Olympique et Paralympique, mercredi 15 avril | Sport & Société

  2. Pingback: JO 2024 : Anne Hidalgo, Maire de Paris : « Nous voilà engagés dans l’aventure olympique !  | «Sport & Société

  3. Pingback: JO 2024 : « Nous sommes désormais tous unis derrière le mouvement sportif  | «Sport & Société

  4. Pingback: Antoine Anfré, nouvel Ambassadeur pour le sport | Sport & Société

  5. Le plus important pour cette brillante équipe va être de définir la stratégie de victoire nécessaire en tirant rapidement les enseignements des échecs précédents.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s