Rio 2016 : Le Stade Olympique Joao Havelange temporairement fermé

C’est un nouveau coup dur qui frappe les organisateurs des Jeux d’été 2016.

A un peu plus de trois ans de l’événement, les autorités brésiliennes ont annoncé en milieu de semaine, la fermeture du Stade Olympique Joao Havelange suite à la découverte de défaillances au niveau de la toiture.

Stade Joao Havelange - Rio de Janeiro

Inaugurée en 2007 pour les Jeux Panaméricains, l’enceinte de 47 000 places est régulièrement présentée comme étant l’une des plus modernes du territoire sud-américain. Néanmoins, les déboires rencontrés au moment de sa construction – deux consortiums différents, une facture considérablement alourdie – auraient pu être un signe de la vulnérabilité potentielle de l’édifice.

Pour le Maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes, la sécurité des spectateurs passe avant tout : « Le stade va fermer pour un temps indéterminé. Si on me propose une solution pour le rouvrir dans un mois, ce sera un mois. S’il faut un an, ce sera un an ».

Comme le souligne l’AFP et le quotidien « Libération », « en 2009, un rapport avait recommandé d’interdire l’accès au stade en cas de vents supérieurs à 115 km/h car la structure métallique de la toiture bougeait trop. […] Le rapport, remis mardi à la Mairie, conseillait de fermer le stade en cas de vents supérieurs à 63km/h et constatait ‘un déplacement de la structure de près de 50% supérieur à ce qui était prévu’, entraînant des risques d’écroulement de la toiture« .

De fait, la capitale économique et sportive du Brésil se retrouve sans aucun stade en état de fonctionner. A quelques mois de la Coupe des Confédérations – 15 au 30 juin – la rénovation du mythique Estadio Maracana n’est toujours pas achevée et a même pris du retard.

Ce mal brésilien pourrait être préjudiciable pour la suite.

Dans un peu plus d’un an, le Brésil accueillera la Coupe du Monde de football et Rio sera organisateur de la finale dans l’enceinte du Maracana. Deux ans plus tard, il s’agira des Jeux Olympiques d’été avec là aussi, une place centrale pour le Maracana qui sera hôte des Cérémonies Olympiques et de la finale de la compétition de football.

De son côté, le Stade Joao Havelange, sera entièrement dédié à l’athlétisme. A l’occasion des Jeux, le stade verra sa capacité passer de 47 000 à 60 000 places. Les abords de l’installation seront également réaménagés, afin de rendre l’espace plus accessible.

Nawal El Moutawakel - Rio 2016

Le Comité International Olympique (CIO), dont la Commission de Coordination menée par Nawal El-Moutawakel poursuit régulièrement ses inspections et ses visites sur le terrain, a rappelé sa confiance envers les organisateurs brésiliens.

Pour Mark Adams, porte-parole du CIO, « il reste encore trois ans et demi à faire avant les Jeux et nous sommes absolument confiants qu’ils livreront la marchandise ».

Illustrations :
– Le Stade Joao Havelange de Rio de Janeiro (Wikipédia)
– Nawal El Moutawakel, lors de la dernière visite de la Commission de Coordination des JO 2016 (Page officielle Facebook)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.