JO 2020 : Le Comité National Olympique Italien exhorte le Gouvernement à soutenir la candidature de Rome

Malgré la crise économique qui frappe l’Italie, les promoteurs de la candidature de « Rome 2020 » ont toujours souhaité maintenir le cap.

Or aujourd’hui, la situation pourrait être en passe de changer puisque le nouveau Gouvernement de Mario Monti n’a pas encore confirmé son soutien officiel et donc financier à la candidature de la capitale italienne. De fait, à quelques semaines du dépôt officiel du dossier de requérance auprès du Comité International Olympique (CIO), « Rome 2020 » se retrouverait dans une position des plus délicates.

Signe des doutes du côté gouvernemental, il y a quelques jours déjà, le Ministre des Sports italien Piero Gnudi avait ouvertement reconnu que « l’engagement financier [était] très lourd, surtout en ce moment ».

L’une des options envisagées par le Gouvernement, mais contestée par le Comité de Candidature, serait donc de repousser la candidature de Rome de quelques années et ainsi de soumettre un nouveau projet pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024.

Toutefois, comme l’a indiqué Gianni Petrucci, Président du Comité National Olympique Italien (CONI) au quotidien « Corriere della Sera », le report de la candidature pourrait mener celle-ci droit dans le mur face à de possibles candidatures de Durban (Afrique du Sud) et surtout Paris (France).

« L’occasion est unique pour 2020. Je ne peux pas croire que Monsieur Monti dise ‘non’. Aujourd’hui, l’histoire nous donne une occasion, demain nous ne savons pas » a déclaré Gianni Petrucci.

L’Italie dispose de cinq membres au CIO parmi lesquels Mario Pescante, Vice-Président, et le Secrétariat Général des Comités Olympique Européens (COE) est dirigé par Raffaele Pagnozzi, ce qui constitue une situation inédite pour un pays selon Gianni Petrucci.  

De son côté, le Maire de Rome Gianni Alemanno a rappelé sa volonté d’organiser des « Jeux Olympiques simples, sans gigantisme ».

Laisser un commentaire