JO 2036 : Juan Antonio Samaranch Jr. encourage Budapest

Alors que l’échéance de 2036 est visée par plusieurs villes et territoires, la capitale hongroise a récemment reçu les encouragements nourris de Juan Antonio Samaranch Jr., figure majeure du Comité International Olympique (CIO) et fils de l’ancien Président emblématique de l’institution.

Juan Antonio Samaranch Jr. saluant le Président du Comité Olympique de Hongrie, Zsolt Gyulay, sous le regard de Pál Schmitt, Président honoraire dudit Comité et membre du CIO (Crédits – MOB / Péter Szalmás)

Engagée dans la course aux JO 2024, Budapest avait misé sur un projet compact et faisant résolument la part belle à la richesse culturelle et patrimoniale des bords du Danube.

Jusqu’à son retrait – qui avait consacré le duel attendu entre Paris et Los Angeles – la capitale hongroise avait surtout tenté d’apparaître comme une solution alternative aux mégalopoles internationales qui se succèdent au palmarès des Jeux.

En octobre 2016, dans une interview accordée à « Sport & Société », le Président du Comité de Candidature, Balázs Fürjes, avait d’ailleurs estimé que l’offre hongroise constituait une « occasion pour le Mouvement Olympique de se réengager avec des villes de taille moyenne ».

Aujourd’hui, Budapest demeure intéressée par l’organisation future des Jeux d’été, tout comme par la tenue de grands événements sportifs internationaux. Pour cela, des investissements colossaux ont été menés ces dernières années sous l’impulsion et la volonté du Premier Ministre, Viktor Orbán, désireux de positionner son pays parmi les grandes nations de sport.

Plusieurs Championnats du Monde et autres manifestations d’envergure ont ainsi pu être octroyés à la Hongrie, à l’image des Mondiaux d’athlétisme qui se dérouleront en 2023 dans une enceinte flambant neuve de Budapest.

(Crédits – Budapest 2024 / Brick Visual)

Aussi, l’importance des investissements réalisés et le degré de détermination des pouvoirs publics à décrocher de nouveaux événements ne laissent pas insensible les dirigeants du sport mondial.

Pour exemple, profitant d’un déplacement autour de la Coupe du Monde de pentathlon moderne le week-end dernier, Juan Antonio Samaranch Jr. n’a pas manqué de saluer l’engagement de la Hongrie et de sa capitale. Constatant par lui-même les efforts consentis, l’actuel Vice-Président du CIO a ainsi encouragé Budapest à poursuivre son chemin sur la voie des Jeux d’été.

Comme il l’a exprimé :

Le Comité Olympique Hongrois suit une courbe ascendante claire, ce qui se voit également dans le fait que de nombreuses nouvelles installations sportives sont en cours de construction en Hongrie. Il y a peu de pays où l’on s’occupe du Mouvement Olympique aussi consciencieusement.

Maintenant, il ne reste plus qu’une chose : viser les Jeux Olympiques ! Vous avez la passion pour cela, l’expérience, la bonne diplomatie sportive et la gouvernance est axée sur le sport.

Il y a peu de pays sur le ‘Vieux Continent’ qui seraient mieux adaptés pour accueillir les Jeux que la Hongrie.

Ces encouragements nourris ont sans nul doute été appréciés de la part des leaders sportifs de Hongrie.

Au cours de sa venue dans la « Perle du Danube », Juan Antonio Samaranch Jr. avait d’ailleurs pris le soin de rencontrer et de dîner avec certains d’entre-eux, comme le Président du Comité Olympique (MOB), Zsolt Gyulay, le Secrétaire Général de l’instance, László Fábián, mais également le Président honoraire dudit Comité et membre du CIO, Pál Schmitt.

Laisser un commentaire