Paris 2024 : La SOLIDEO adopte un budget de plus de 311 M€ pour 2021

Trois ans après la désignation de Paris 2024 pour accueillir les Jeux d’été, la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) poursuit sa montée en puissance, comme en témoigne l’adoption, en début de semaine, du budget pour l’année 2021.

Vue du site du futur Village des Athlètes des Jeux de Paris 2024 (Crédits – SOLIDEO / Sennse – Dronepress)

Au travers de son Conseil d’administration, réuni le 08 décembre dernier, la SOLIDEO a acté le projet de budget pour l’année à venir.

Ainsi, l’instance présidée par la Maire de Paris, Anne Hidalgo, entend consacrer la bagatelle de 311,2 millions d’euros pour accompagner les chantiers d’ores et déjà en cours et ceux qui le seront prochainement. Cette enveloppe – en hausse par rapport à l’engagement sur l’année 2020 qui a vu un investissement de l’ordre de 230 millions d’euros – sera en majorité financée par l’apport de l’État (60%), mais également la participation des Collectivités Territoriales associées au projet des Jeux (17%), sans oublier aussi les recettes foncières issues des deux Villages (Athlètes et Médias) qui doivent être édifiés en Seine-Saint-Denis.

Dans le détail des investissements projetés sur 2021, la SOLIDEO prévoit une mobilisation à hauteur de 61 millions d’euros pour le Village des Athlètes sur un périmètre comprenant les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis et L’Île-Saint-Denis.

Au cours des mois écoulés, des travaux de déconstruction et de viabilisation des terrains ont pu être réalisés, même si le premier confinement lié au Covid-19 a pu impacter de quelques semaines le déroulement des opérations au printemps 2020. A ce jour, l’ensemble des permis de construire pour ce secteur vaste de 51 hectares qui laissera en héritage des Jeux quelques 2 200 logements familiaux, ont été déposés, sachant que neuf permis ont été signés en novembre et que les quatre derniers le seront dans les jours qui viennent et ce, pour un enclenchement des travaux de construction à compter de la fin du premier trimestre 2021.

Outre cet investissement de 61 millions d’euros, la SOLIDEO prévoit également de consacrer 26 millions d’euros pour le Village des Médias qui a récemment été sanctuarisé dans le secteur de Dugny-Le Bourget après plusieurs mois d’incertitudes quant à la réalisation effective de cet ensemble immobilier souhaité par les élus de Seine-Saint-Denis pour accroître le nombre de logements disponibles pour la population locale après les Jeux.

Visuel du secteur « Aire des Vents » qui sera hérité du futur Village des Médias de Paris 2024 (Crédits – Sogeprom / Demathieu & Bard Immobilier : Architectes coordonnateurs : Hardel Lebihan (A), MGAU (B-C) ; Architectes : Bourbouze Graindorge, Bathilde Millet, Bartolo Contré, ITAR, NRA ; Paysagistes : D’Ici Là, Sébastien SOSSON)

L’année 2021 sera dès lors une année capitale pour plusieurs équipements destinés aux compétitions, à l’hébergement et à la célébration de l’Olympiade 2024.

Aussi, en plus des investissements exposés pour les deux Villages, la SOLIDEO et les maîtres d’œuvre engageront une enveloppe de 190 millions d’euros qui seront fléchés sur les 60 autres équipements identifiés comme étant des ouvrages olympiques.

A ce sujet, la SOLIDEO a profité de la réunion de son Conseil d’administration pour présenté l’avant-projet définitif entourant la rénovation et la mise à niveau du Stade Pierre de Coubertin (16e arrondissement de Paris) pensé comme une infrastructure de première importance pour le déroulement de compétitions handisports en héritage des Jeux de 2024.

La Piscine de Marville – dont les visuels ont récemment été dévoilés en complément de l’annonce du lauréat du marché global de performances – figure elle-aussi parmi les équipements que la SOLIDEO accompagnera dans l’optique des Jeux, le site de Seine-Saint-Denis étant programmé pour abriter les entraînements des joueurs de water-polo avant de devenir un centre aquatique au service du territoire.

Toujours en ce qui concerne les sites sportifs, la SOLIDEO a aussi exposé le projet de la Marina du Roucas Blanc, avec la désignation récente de Jacques Rougerie Architectes Associés, Carta Associés et Travaux du Midi (Groupe Vinci) pour la conception et la construction de la structure pérenne à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Si les sites sportifs et les espaces d’entraînements seront pour partie financés par la SOLIDEO, les Centres de Préparation des Jeux (CPJ) seront en revanche pilotés par l’Agence Nationale du Sport (ANS). Une Convention entre la SOLIDEO, l’ANS et le Ministère des Sports, validée cette semaine par le Conseil d’administration de la première instance, a en ce sens été actée, avec un programme d’investissement de 20 millions d’euros apportés par l’État et donc alloués à l’ANS.

Visuel de la façade du futur centre aquatique de Marville (Crédits – Groupement GCC BVL Architecture, ASB Architectures OAW, INCET, TUAL, Ginger BURGEAP, Vivace Latitude, ABC Décibel, BIM BAM BOOM et Idex)

Globalement, avec le rehaussement annoncé du budget de la SOLIDEO, les dépenses déjà entreprises par l’instance devraient atteindre le seuil des 668 millions d’euros à la fin de l’année 2021, soit tout de même 48,2% de la maquette financière adopté cet automne.

En ce qui concerne le Fonds d’innovation, instauré l’an passé avec un package de 36 millions d’euros pour soutenir des projets innovants en lien avec les préparatifs des Jeux, la SOLIDEO a validé l’attribution d’une dotation financière de 165 000 euros (hors-taxes) au groupement Pichet-Legendre. Ce dernier, qui a en charge la construction des bâtiments du Village des Athlètes sur la partie Île-Saint-Denis, propose en effet pour lesdits bâtiments un projet de traitement de l’air basé sur des entrées d’air électrostatiques filtrantes combinées à des capteurs placés sur les façades dans le but de faire varier le débit d’air nouveau en fonction des besoins.

Une dotation supérieure à 2,2 millions d’euros (HT) a par ailleurs été attribuée au groupement ICADE-CDC pour la mise en place d’un Bâtiment Cycle « zéro déchet », le plus vaste du genre en France.

Ces deux dotations exceptionnelles viennent s’ajouter aux engagements déjà opérés par la SOLIDEO, ce qui laisse désormais une enveloppe de 23,9 millions d’euros pour de futurs projets pouvant répondre aux critères du Fonds d’innovation.

Visuel de la partie du Village des Athlètes de Paris 2024 sur L’Île-Saint-Denis (Crédits – Pichet-Legendre / My Lucky Pixel / Metrochrome / Advento)

L’autre programme instauré par la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques en parallèle de ses actions sur les sites, dispose encore pour sa part de 8,2 millions d’euros sur un total de 12 millions prévus dans le cadre d’un partenariat avec le Paris Fonds Vert pour favoriser la transition énergétique et le secteur des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Sur le plan social d’ailleurs, la SOLIDEO – qui a adopté en juillet 2018 une Charte en faveur de l’emploi et du développement territorial – a précisé que 131 millions d’euros de marchés ont à ce jour été confiés à 464 PME et TPE, et à 23 structures de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) réparties dans 50 départements français.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.