Tokyo 2020 : Thomas Bach en visite au Village des Athlètes et au Stade Olympique (VIDÉO)

Comme annoncé dans le programme prévisionnel de sa visite au Japon, le Président du Comité International Olympique (CIO) s’est rendu ce mardi au Village des Athlètes construit dans la Baie de Tokyo, avant de prendre la direction du nouveau Stade Olympique de la capitale nippone.

Le Président du Comité International Olympique, Thomas Bach, en visite au Stade Olympique de Tokyo, le 17 novembre 2020 (Crédits – CIO / Greg Martin)

Après une première journée marquée par des entrevues – avec le Premier Ministre du Japon, Yoshihide Suga, et avec la Gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike – ainsi que par l’ouverture de la revue de projet de Tokyo 2020, Thomas Bach a profité de sa venue au Japon pour visiter deux installations majeures des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques d’été.

Notamment accompagné de la triple Championne Olympique de triathlon, Ueda Ai, de la joueuse de para-badminton, Satomi Sarina, et de l’escrimeur Chida Kenta, le Président du CIO a d’abord fait le déplacement jusqu’au Village des Athlètes aménagé dans le secteur de la Baie de Tokyo, face au monumental Rainbow Bridge.

Achevé à la fin de l’année 2019, ledit Village pourra accueillir jusqu’à 17 000 personnes au moment des Jeux, parmi lesquelles, plus de 9 000 athlètes qui bénéficieront de services et de prestations pensés pour garantir à la fois confort et sérénité avant de participer aux différentes épreuves.

Le Président du CIO, Thomas Bach, en compagnie de la triple Championne Olympique de triathlon, Ueda Ai, de la joueuse de para-badminton, Satomi Sarina, et de l’escrimeur Chida Kenta, lors de sa visite du Village des Athlètes à Tokyo, le 17 novembre 2020 (Crédits – CIO / Greg Martin)

Parmi les équipements qui composent d’ores et déjà les appartements initialement configurés pour l’été 2020 – et dont l’utilisation à l’été suivant a été l’un des points de négociations des derniers mois – la literie occupe une place de choix. De fait, dans le sillage de la promesse de durabilité formulée par le Comité d’Organisation (TOCOG) en lien avec les recommandations de l’Agenda 2020 du Mouvement Olympique, les lits et les matelas du Village des Athlètes ont été conçus à partir de matériaux recyclables.

Pour preuve, les milliers de lits agencés dans les appartements sont en carton léger à haute résistance. Pensés pour supporter un poids maximal de 200 kilos, ils disposent d’une longueur de 2,10 mètres – et même jusqu’à 2,30 mètres pour les athlètes de grande taille comme les basketteurs – et d’une largeur de 90 centimètres. Les matelas ont quant à eux été imaginés pour garantir une adaptabilité optimale en fonction des profils physiques de chacun des athlètes, avec ainsi trois sections pour soutenir le haut, le milieu et le bas du corps, tandis que les oreillers ont été réalisés sur la base des dernières innovations technologiques en la matière.

La livraison de ces équipements modèles est le fruit d’un partenariat avec l’entreprise Airweave Inc. qui a signé un accord de sponsoring avec le TOCOG dès le mois d’avril 2016, trois ans après s’être engagé auprès du Comité Olympique du Japon (JOC) et deux ans après avoir été fournisseur de la délégation nippone durant les Jeux d’hiver de Sotchi 2014.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Découvrant l’un des appartements aménagés au sein du vaste complexe résidentiel, puis le grand restaurant où pourront se présenter jusqu’à 5 000 personnes, Thomas Bach n’a pas manqué de saluer la qualité des infrastructures, tout en se projetant sur l’été 2021 au cours duquel les athlètes hébergés devront respecter les règles sanitaires pour faire face au risque lié au Covid-19.

Comme l’a ainsi affirmé le Président de l’institution olympique :

Il y a de bonnes choses ici, et je suppose que vous dormirez très bien au Village Olympique de Tokyo. Il y a un bon espace et il y aura là aussi de bonnes opportunités de distanciation sociale.

Le Comité d’Organisation prendra toutes les mesures de précaution nécessaires pour que les athlètes puissent se détendre et se sentir en sécurité ici dans le Village.

La mise en œuvre de mesures sanitaires pourrait d’ailleurs aller de pair avec la fourniture d’un éventuel vaccin.

Sur ce point, au regard des évolutions scientifiques relevées au cours des dernières semaines, Thomas Bach avait fait savoir dès hier à ses interlocuteurs locaux que le CIO s’engageait à prendre en charge les coûts de vaccination des futurs participants aux Jeux de Tokyo 2020 dès qu’un vaccin pourra être commercialisé.

Le Président du CIO, Thomas Bach, face aux journalistes, après sa visite du Stade Olympique de Tokyo (Crédits – CIO / Greg Martin)

A l’issue de cette visite, le Président du CIO a pris la direction du nouveau Stade Olympique à moins de 10 kilomètres, dont la construction a donné lieu à moult rebondissements depuis 2013, année d’attribution des Jeux au Japon.

En effet, bien que l’architecte irako-britannique de renom, Zaha Hadid – à l’origine notamment du Centre Aquatique des Jeux de Londres 2012 – avait été désignée durant la phase de candidature et devait en conséquence concevoir un écrin ultra-moderne de 80 000 places, l’aménagement du site et le coût exorbitant de ce dernier ont finalement conduit les autorités à revoir les plans en cours de route et à confier le sensible dossier à un autre architecte.

Kengo Kuma a alors réalisé – à l’emplacement de l’ancien Stade National du Japon, hôte des JO 1964 – un Stade Olympique aux lignes architecturales plus sobres et épurées, mais avec tout de même un souci d’intégration paysagère et urbaine, sans compter une large utilisation du bois et de matériaux recyclés.

Comme un symbole de la reconstruction du pays après la catastrophe du printemps 2011 et un signe d’unité de la population, l’enceinte a ainsi été habillée de bois issus des 47 Préfectures du Japon. En outre, l’architecte a souhaité aménager à sa manière un jardin suspendu avec, autour d’une coursive dénommée « Grove of the sky » – ou Bosquet du ciel – quelques 47 000 plantes et arbustes de diverses espèces. Des panneaux photovoltaïques et des citernes de récupération des eaux de pluie ont par ailleurs été installés pour assurer la gestion énergétique de l’équipement sportif.

Au-delà des aménagements extérieurs, la construction du Stade Olympique de 68 000 places a également permis de démontrer le soin apporté par les concepteurs de l’édifice pour le confort des spectateurs, avec notamment l’installation d’un système performant de ventilation, la présence de robots conçus par Toyota ou encore la pose de points de recharge pour les équipements mobiles.

Vue extérieure du Stade Olympique de Tokyo (Crédits – Japan Sport Council)

Le stade-phare des JO 2020 – achevé fin 2019 à l’instar du Village – se prépare désormais à recevoir athlètes et spectateurs avec immanquablement une réduction de la jauge d’accueil à prévoir compte-tenu du contexte sanitaire actuel.

Mais même si 68 000 personnes ne pourront sans doute pas prendre place dans cette enceinte durant la célébration des Jeux, la présence planifiée d’un nombre minimum de spectateurs suffira à satisfaire les organisateurs qui, comme l’illustre Thomas Bach depuis le printemps dernier, auront à n’en pas douter à cœur de voir « la lumière au bout du tunnel » grâce à la tenue effective de l’événement mondial.

Se voulant rassurant vis-à-vis du Comité d’Organisation et de l’opinion publique, le Président du CIO a surtout rappelé au cours de sa visite du Stade Olympique, que :

Nous voyons que même dans les conditions très difficiles que nous connaissons aujourd’hui, des événements sportifs sont organisés et le sont en toute sécurité.

L’essentiel est bien que les athlètes et les spectateurs aient confiance dans les mesures de lutte contre le Covid-19.

(Crédits Vidéo – Comité International Olympique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.