Ching-kuo Wu démissionne de ses fonctions de membre du CIO

Représentant du Comité International Olympique (CIO) à Taïwan depuis 1988, Ching-kuo Wu, 73 ans, a récemment présenté sa démission de l’institution et ce, pour raisons de santé.

Portrait de Ching-kuo Wu (Crédits – CIO / Richard Juilliart)

En milieu de semaine, la Commission Exécutive a pris acte de cette démission sur la base de la Règle 16, alinéa 3.1 de la Charte Olympique, qui dispose que :

Tout membre du CIO peut renoncer à sa qualité de membre en tout temps, en présentant sa démission par écrit au Président du CIO. Avant de prendre acte d’une telle démission la Commission Exécutive du CIO peut demander à entendre le membre démissionnaire.

Fort de son expérience au sein du CIO – membre de la Commission Exécutive (2012-2017) et membre des Commissions de Coordination pour les Jeux de Pékin 2008, Rio 2016 et Pékin 2022 – Ching-kuo Wu fut l’un des six candidats à la succession de Jacques Rogge à la tête de l’institution. Néanmoins, lors de la 125ème Session du CIO organisée en septembre 2013 à Buenos Aires (Argentine), le Taïwanais fut rapidement mis hors de course.

Ne recueillant en effet que 6 suffrages au premier tour, contre 7 à Denis Oswald, 8 à Sergey Bubka, 23 à Richard Carrion, et 43 à Thomas Bach, il s’inclina au tour intermédiaire face à Ser Miang NG (36 contre 56), qui avait obtenu le même nombre de voix au premier tour de scrutin.

En démissionnant à présent du CIO, Ching-kuo Wu renonce également, au-delà de ses fonctions de membre actif, au poste de membre honoraire.

Ching-kuo Wu lors de la Session du CIO à Lima (Pérou), le 15 septembre 2017, entre les Américaines Anita DeFrantz et Angela Ruggiero (Crédits – CIO / Greg Martin)

Ce mardi 17 mars, dans un bref communiqué, l’institution de Lausanne (Suisse) a tenu à saluer l’engagement de celui qui fut aussi Président de l’Association Internationale de Boxe Amateur (AIBA) entre 2006 et 2017 :

Il a contribué au Mouvement Olympique pendant plus de 30 ans.

Architecte de métier, il est à l’origine de la construction de plusieurs musées olympiques. Il a également présidé la Commission de la Culture et du Patrimoine olympique du CIO pendant de nombreuses années.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.