Tokyo 2020 : La flamme olympique est arrivée au Japon

Partie de Grèce, où elle a été transmise hier aux autorités nippones après une cérémonie organisée à huis-clos au Stade Panathénaïque à Athènes, la flamme olympique des prochains Jeux d’été est arrivée à destination ce vendredi.

Embrasement d’une vasque à l’arrivée de la flamme olympique de Tokyo 2020 au Japon, vendredi 20 mars 2020 (Crédits – Tokyo 2020 / Erika Shimamoto)

Installée dans trois lampes dorées – pour assurer une continuité en cas d’extinction de l’une d’entre-elles – la flamme olympique a voyagé à bord d’un avion spécialement affrété pour l’occasion et décoré des couleurs du relais qui s’élancera dans les prochains jours à travers les différentes Préfectures du Japon.

Sur le tarmac de la base militaire JASDF Matsushima – située dans la Préfecture de Miyagi – quelques officiels attendaient l’arrivée de la flamme des Jeux de Tokyo 2020, arrivée saluée par un orchestre symphonique et par le survol d’une patrouille aérienne.

Si la cérémonie d’hier à Athènes avait été impactée par les mesures liées à la lutte contre l’épidémie de Coronavirus, la sécurité a aussi primée ce vendredi au Japon, avec la suppression d’une partie des festivités initialement envisagées. Toutefois, Tadahiro Nomura – seul judoka de l’histoire triple Champion Olympique dans la catégorie des moins de 60 kg (Atlanta 1996, Sydney 2000, Athènes 2004) – et Saori Yoshida – triple Championne Olympique (Athènes 2004, Pékin 2008, Londres 2012) et treize fois Championne du Monde de lutte – ont assuré comme convenu la réception en territoire nippon de la flamme olympique.

Arrivée de la flamme olympique, vendredi 20 mars 2020 (Crédits – Tokyo 2020 / Erika Shimamoto)

Après une brève présentation à la sortie de l’avion, les deux ambassadeurs de Tokyo 2020 ont alors pu remettre la lanterne à Yoshiro Mori, Président du Comité d’Organisation (TOCOG), accompagné de Yasuhiro Yamashita, Président du Comité Olympique du Japon (JOC) et récemment élu membre du Comité International Olympique (CIO). Tadahiro Nomura et Saori Yoshida ont ensuite embrasé la vasque disposée sur le tarmac, vasque dont les contours sont identiques à ceux de la torche des JO 2020.

Comme l’a exprimé Yoshiro Mori durant la cérémonie, alors que certains réclament un report des Jeux en raison de l’épidémie de Coronavirus qui sévit actuellement dans le monde :

Le Comité d’Organisation de Tokyo 2020 continuera de travailler en étroite collaboration avec le CIO, le Gouvernement japonais et le Gouvernement Métropolitain de Tokyo pour garantir la sécurité des Jeux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Désormais, la « flamme de la reconstruction » passera dans chacune des 47 Préfectures du pays, avec en point de départ, la région de Fukushima dès le 26 mars, l’une des régions les plus durement frappées par le séisme et le tsunami du printemps 2011.

La catastrophe avait d’ailleurs été un leitmotiv de la candidature de Tokyo 2020 pour montrer aux yeux du monde la capacité du Japon à se relever et à se reconstruire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.