JO 2024 : Paris devance Los Angeles dans le classement Mercer sur la qualité de vie

Quelques semaines après un classement sur les villes les plus congestionnées au monde, Los Angeles et Paris se retrouvent à nouveau au cœur d’une enquête consacrée cette fois-ci à la qualité de vie.

Comme chaque année, le Cabinet Mercer a mené une étude destinée en priorité aux expatriés. Cette étude fournit notamment des indications utiles aux employeurs pour déterminer un juste niveau de rémunération.

« L’infrastructure d’une ville, ou plutôt son absence, peut considérablement affecter la qualité de vie quotidienne des expatriés et de leurs familles.

L’accès à une offre variée dans le domaine des transport, connectée localement et internationalement, et l’accès à l’électricité et à l’eau potable sont parmi les besoins essentiels des expatriés qui arrivent dans un nouvel endroit dans le cadre de leur mission.

Une infrastructure bien développée peut également constituer un avantage concurrentiel clé pour les villes qui tentent d’attirer des multinationales, des talents et des investisseurs étrangers » a d’ailleurs rappelé Slagin Parakatil, Directeur de Mercer et Responsable des recherches sur la qualité de vie.

Selon le classement 2017 qui comptabilise pas moins de 231 villes, Vienne (Autriche) arrive en tête des cités où la qualité de vie est jugée la plus satisfaisante et ce, pour la huitième année consécutive.

La capitale autrichienne devance Zurich (Suisse) et Auckland (Nouvelle-Zélande) qui viennent compléter le podium.

Los Angeles et Paris sont également présentes dans ce classement.

Les deux Villes Candidates à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024 se situent en effet à la 58ème place pour la première et à la 38ème position pour la seconde.

Pour Los Angeles, cela représente une chute de neuf places par rapport au classement 2016 et ce, en raison du taux de criminalité qui a été parmi les plus hauts enregistrés aux États-Unis sur l’année écoulée. Pour Paris, la baisse est plus limitée avec une place de moins que lors de la précédente étude Mercer.

Dans le cadre de leur projet olympique et paralympique respectif, Los Angeles et Paris défendent un confort accru pour les habitants et les spectateurs au niveau des transports et des efforts importants sur le créneau de l’environnement et plus globalement du développement durable.

La Ville de Paris devrait en tous cas poursuivre les efforts engagés jusqu’à présent pour améliorer la qualité de vie dans la capitale française.

Visuel du futur tram-bus de Paris (Crédits – Mairie de Paris)

Cela commence bien sûr par les déplacements, avec les mesures adoptées pour l’extension de voies cyclables et l’accompagnement de la pratique du vélo au cours des prochaines années, ainsi que par la mise en place d’un tram-bus sur les quais Rive Droite de la Seine.

Mais au-delà des transports, la Ville de Paris entend aussi profiter de l’opportunité offerte par la candidature olympique et paralympique pour permettre la baignade des Parisiens et des touristes dans la Seine et dans le Bassin de La Villette.

Ce dernier sera d’ailleurs accessible dès cet été, avant l’ouverture d’une portion du Lac Daumesnil d’ici 2019.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s