JO 2024 : La Région Île-de-France s’engage dans la concertation

La Ville de Paris n’est pas la seule à organiser des rencontres dans le cadre du plan de concertation de la candidature de Paris 2024. En effet, le département de la Seine-Saint-Denis s’est également illustré au cours des dernières semaines, de même que la Région Île-de-France.

Il faut dire qu’avec un projet reposant en partie sur des équipements sportifs franciliens tels que le Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines ou encore la Base nautique de Vaires-sur-Marne, Paris 2024 est réellement une candidature régionale.

Pour démontrer une fois encore le soutien du Conseil Régional, conduit par Valérie Pécresse depuis les élections régionales de décembre 2015, trois réunions de concertation ont été programmées.

De gauche à droite, Pierre Deniziot, Délégué spécial auprès de la Présidente de Région en charge du handicap ; Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France ; Emmanuelle Assmann, Présidente du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) ; et Pierre-Yves Bournazel, Délégué spécial auprès de la Présidente de Région (Crédits - Page Facebook / Pierre-Yves Bournazel)
De gauche à droite, Pierre Deniziot, Délégué spécial auprès de la Présidente de Région en charge du handicap ; Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France ; Emmanuelle Assmann, Présidente du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) ; et Pierre-Yves Bournazel, Délégué spécial auprès de la Présidente de Région (Crédits – Page Facebook / Pierre-Yves Bournazel)

La première s’est déroulée le 02 avril dernier, avec la remise d’un rapport du Conseil Régional des Jeunes d’Île-de-France. Elle a notamment permis de s’intéresser à des questions liées aux modes de déplacement et à la problématique de l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap.

Cette dernière problématique a d’ailleurs été au cœur de la deuxième réunion organisée par la Région, le 26 mai.

En présence de Valérie Pécresse, mais aussi de Pierre-Yves Bournazel, Délégué spécial de la Présidente de Région en charge de la candidature ;  Pierre Deniziot, Maire-Adjoint de Boulogne-Billancourt et Délégué spécial en charge du handicap ; et d’Emmanuelle Assmann, plusieurs thématiques en lien avec l’accessibilité ont été abordées : le sport bien sûr, ainsi que l’accès au logement et à l’emploi.

Dans la foulée de ce rendez-vous, la candidature tricolore a reçu le soutien de l’Association des Paralysés d’Île-de-France.

« Nous aspirons à ce que ce superbe projet international favorise l’inclusion et la citoyenneté des personnes handicapées dans toutes les communes en Île-de-France et permette aux jeunes enfants et adultes en situation de handicap, un accès aux établissements publics pour toutes les pratiques sportives adaptées à leurs handicaps, dont les piscines et centres nautiques » affirme ainsi Claude Boulanger-Reijnen, Responsable régional de l’Association, dans un communiqué en date du 27 mai.

Une troisième réunion publique aura lieu le 08 juin prochain. Elle concernera directement la jeunesse, avec une attention particulière portée pour les lycéens, les apprentis et les jeunes entrepreneurs.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s