JO 2024 : Los Angeles compte sur son attractivité touristique record

Au cours de l’année 2015, Los Angeles a accueilli pas moins de 45,5 millions de touristes, dont 6,7 millions de visiteurs étrangers, soit un nouveau record pour la « Cité des Anges » et une progression de 1,3 million de personnes par rapport à 2014.

Ces chiffres, publiés aujourd’hui par le Los Angeles Tourisme & Convention Board, ont été accueilli avec enthousiasme par les leaders de la candidature olympique et paralympique de Los Angeles 2024. Pour ces derniers, le nombre de visiteurs en pleine croissance constitue un atout et le signe que la ville est en capacité d’héberger les plus grands événements internationaux.

Désormais, la ville californienne vise un nouveau palier et non des moindres : 50 millions de visiteurs d’ici 2020.

Chiffres-clés du tourisme à Los Angeles pour l'année 2015 (Crédits - Los Angeles Tourism & Convention Board)
Chiffres-clés du tourisme à Los Angeles pour l’année 2015 (Crédits – Los Angeles Tourism & Convention Board)

« Los Angeles est un endroit où le monde se rassemble pour vivre des expériences culturelles et vibrer autour des attractions que l’on ne peut trouver nul par ailleurs.

Notre ville conserve son positionnement dans le secteur du tourisme car nous investissons des milliards de dollars pour notre aéroport et nos transports afin de conforter LA comme une ville attrayante et accessible. Cela sera extrêmement bénéfique pour notre candidature aux Jeux. Seul le ciel constitue une limite » a d’ailleurs précisé le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti.

Il faut dire que LA se donne les moyens de réussir et d’atteindre de nouveaux records pour les années à venir.

Ainsi, 25 hôtels sont actuellement en cours d’aménagement, tandis que les autorités ont planifié un programme de modernisation de l’aéroport international (LAX) à hauteur de 8,5 milliards de dollars, et un plan de revitalisation des transports en commun pour 88 milliards de dollars.

Les premiers effets de ces multiples transformations devraient se faire sentir dès 2017, soit l’année d’élection de la Ville Hôte des Jeux d’été de 2024.

Vue de Los Angeles (Crédits - Page officielle Facebook du Maire de Los Angeles, Eric Garcetti)
Vue de Los Angeles (Crédits – Page officielle Facebook du Maire de Los Angeles, Eric Garcetti)

Le Comité de Candidature de Los Angeles 2024 ne s’y est d’ailleurs pas trompé, misant bien sûr sur ces investissements colossaux et sur l’accroissement de la fréquentation touristique. Cette volonté démontre en tous cas la place du tourisme dans le cadre des candidatures aux Jeux, d’autant plus dans la perspective des JO 2024.

« L’augmentation continue du nombre de visiteurs à Los Angeles place la ville en tant que destination mondiale avec une grande diversité d’attractions, des expériences et de la culture.

Los Angeles peut profiter pleinement de ses nombreux équipements touristiques, y compris les plages, les parcs nationaux, Hollywood, Disneyland et de multiples musées, théâtres, galeries d’art et restaurants.

Le plus important est en tous cas que notre florissante industrie touristique démontre que nous avons l’infrastructure nécessaire pour accueillir confortablement le plus grand événement sportif du monde, à savoir les Jeux Olympiques et Paralympiques » a affirmé Casey Wasserman, Président de Los Angeles 2024.

« La Cité des Anges » veut convaincre public et Mouvement olympique autour d’installations hérités des Jeux de 1932 et surtout de 1984, ainsi que d’équipements et de lieux emblématiques, à l’instar de Hollywood Boulevard ou de Santa Monica Beach.

Vue du Memorial Coliseum de Los Angeles, à l'occasion de la Cérémonie d'ouverture 1984 (Crédits - CIO / Getty Images / Steve Powell)
Vue du Memorial Coliseum de Los Angeles, à l’occasion de la Cérémonie d’ouverture des JO 1984 (Crédits – CIO / Getty Images / Steve Powell)

Néanmoins, Los Angeles devra composer au cours des prochains mois avec d’autres villes touristiques de premier plan, à commencer par Paris (France) et Rome (Italie).

Si la première a pu connaître un essoufflement de sa fréquentation durant les derniers mois de l’année écoulée – en raison notamment des attentats de novembre 2015 – la seconde espère profiter du Jubilé de la Miséricorde décidé par le Pape François pour attirer un nombre de visiteurs toujours plus important.

Ces deux villes vont, à l’image de LA, pleinement miser sur leur patrimoine et la richesse culturelle et architecturale. Rien d’étonnant dès lors à constater que Paris propose par exemple le Parc du Château de Versailles pour certaines épreuves ou que Rome utilise ses sites historiques pour promouvoir son projet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s