JO 2024 : Hambourg engrange les soutiens du monde sportif

Chaque candidature olympique déclarée travaille minutieusement sa stratégie de communication.

Si la phase de promotion internationale n’interviendra que dans plusieurs mois, il n’en demeure pas moins que les messages envoyés par les candidatures au travers de leur campagne respective, ont des répercussions auprès du grand public, en particulier à l’heure des réseaux sociaux.

Hambourg 2024 a parfaitement pris conscience de cet élément. De fait, la candidature allemande profite de diverses manifestations régionales ou nationales pour promouvoir son concept et afficher ses couleurs.

Récemment présente lors de la soirée de clôture de la session parlementaire, Hambourg 2024 a également déployé ses couleurs lors de la cérémonie « Sport Bild Award 2015 », le 17 août dernier.

Organisée depuis 2003 par le puissant quotidien allemand « Bild », cette cérémonie de remise de prix s’est peu à peu installée comme une institution dans le paysage sportif Outre-Rhin. Il apparaissait donc logique que la candidature olympique allemande soit représentée lors de l’édition 2015.

Joachim Löw, entraîneur de l'équipe allemande de football (Crédits - Hambourg 2024)
Joachim Löw, entraîneur de l’équipe allemande de football (Crédits – Hambourg 2024)

La candidature de Hambourg 2024 s’est donc tout naturellement affichée auprès de personnalités sportives d’envergure, à l’instar de Joachim Löw, entraîneur de l’équipe allemande de football titrée l’an dernier lors de la Coupe du Monde au Brésil.

Alfons Hörmann, Président du DOSB et Wolfgang Niersbach, Président du DFB (Crédits - Hambourg 2024)
Alfons Hörmann, Président du DOSB et Wolfgang Niersbach, Président du DFB (Crédits – Hambourg 2024)

Wolfang Niersbach, Président de la Fédération Allemande de Football (DFB) et Alfons Hörmann, Président du Comité Olympique Allemand (DOSB) se sont aussi prêtés au jeu des photographes, de même que Wladimir Klitschko, boxeur ukrainien de renom, Champion Olympique aux Jeux de Los Angeles 1996.

Le boxeur Wladimir Klitschko (Crédits - Hambourg 2024)
Le boxeur Wladimir Klitschko (Crédits – Hambourg 2024)

3 pensées

  1. Je trouve que Hambourg tombe dans l’hypercommunication. Certes il est nécessaire de communiquer mais ils font tout dans une certaine démesure à force de viser haut. Cela pourrait agacé une partie des habitants de Hambourg qui doivent se prononcer par un référendum.

    De plus, officiellement, la sélection pour la ville candidate n’est pas encore lancé. Donc que va faire Hambourg face à Paris, LA, Rome et Budapest ? Voir encore plus grand pour exister ? Il faudrait que le comité de candidature repense leur communication actuelle pour qu’elle soit durable sur ces deux prochaines années.

    1. Hambourg va avoir besoin d’en faire effectivement beaucoup plus que les autres pour exister. Mais il lui faut déjà convaincre ses habitants avant de passer à l’étape supérieure. Cette hypercommunication, dont vous parlez justement Guillaume, cache-t-elle des difficultés que nous ignorons? Cela n’est pas impossible. Le comité dispose-t-il de chiffres qui nécessitent une surexposition médiatique?

Laisser un commentaire