LA 2028 : Ouverture repoussée du Regional Connector à 2022

Dans le cadre des nombreux chantiers d’amélioration des infrastructures existantes, l’autorité de gestion des transports de Los Angeles (Californie, États-Unis) pilote notamment la construction du Regional Connector sous le centre-ville de la Cité des Anges.

Conçu comme un vaste programme tunnelier, le Regional Connector doit permettre de relier trois lignes de métro (Gold, Red et Purple) pour rejoindre Santa Monica depuis le centre-ville de Los Angeles, ou pour gagner Long Beach depuis Azusa. Sur trois kilomètres, ce programme doit ainsi réduire le temps des trajets, tout en améliorant le confort des voyageurs qui pourront dès lors rejoindre leur destination sans pour autant devoir changer de métro.

Cartographie du projet de Regional Connector (Crédits – METRO)

Afin de permettre la mise en œuvre de ce chantier, l’autorité de gestion des transports (METRO) et les pouvoirs publics ont convenu d’un investissement global de 1,756 milliard de dollars, dont une part majeure en provenance d’aides fédérales, soit dans le détail, 670 millions de dollars de subventions et 130 millions de dollars de prêts à taux réduit.

Ce coût pourrait cependant s’accroître au regard des négociations en cours entre METRO et la Ville de Los Angeles sur des projets connexes, mais également compte-tenu de dégâts constatés sur le cheminement du futur tunnel. Pour exemple, le Times Mirror Squarebâtiment classé de style art déco et ancien siège du Los Angeles Times – présente ainsi des fissures sur plusieurs parties de la structure, des fissures qui seraient la conséquence des travaux sous-terrain menés depuis plusieurs mois.

Le coût du Regional Connector – qui a déjà augmenté depuis le lancement du projet il y a quatre ans – pourrait aussi s’accroître en raison du manque de main d’œuvre pour ce type de chantier. Mais au-delà du seul aspect financier, cette carence conjuguée aux aléas techniques pré-mentionnés a d’ores et déjà des répercussions sur le calendrier prévisionnel de l’achèvement des travaux.

Initialement prévu pour être livré à la fin de l’année 2020, puis, après un premier report, à la fin de l’année 2021, ledit chantier devrait finalement arriver à son terme à la mi-mars 2022 selon les nouvelles projections évoquées ce jour par le Los Angeles Times.

Carte du dispositif olympique de Los Angeles (Crédits – LA 2028)

Le Regional Connector s’inscrit dans la lignée des projets de modernisation des réseaux de communication de la région de Los Angeles, en particulier dans l’optique des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2028 et donc de l’accueil de centaines de milliers de spectateurs américains et étrangers.

Les chantiers en cours dans le centre-ville de Los Angeles et dans sa périphérie permettront de faciliter l’accès à plusieurs sites retenus pour abriter des compétitions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De manière globale, le Comité d’Organisation de LA 2028 a identifié ce vaste secteur comme le Downtown Sports Park, soit le principal cluster sportif des Jeux de 2028, comprenant notamment le Staples Center, le L.A. Convention Center, le Memorial Coliseum, le L.A. City Hall, le Microsoft Theater, mais aussi le Dedeaux Field, le Galen Center ou encore le Banc of California Stadium.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.