JO 2024 : Le Gouverneur du Massachusetts rencontre les leaders de « No Boston Olympics »

Incontestablement, la pression monte pour le Comité de Candidature de Boston 2024.

Après avoir affirmé que les promoteurs du projet olympique devaient présenter sans tarder leurs plans afin d’engager la discussion avec la population, le Gouverneur de l’État du Massachusetts, Charlie Baker, a rencontré cette semaine les représentants de la principale organisation d’opposants, « No Boston Olympics ».

Charlie Baker - meeting

L’élu Républicain et ses principaux conseillers ont en effet convié Chris Dempsey, Liam Kerr et Kolley Gossett autour d’une table pour évoquer le projet de Boston pour l’organisation des Jeux d’été de 2024, notamment en ce qui concerne l’utilisation des deniers publics et l’investissement nécessaire pour accueillir un tel événement.

Un sujet qui provoque depuis plusieurs mois l’inquiétude de citoyens et de mouvements comme « No Boston 2024 », récemment interviewé par « Sport & Société ».

« Il nous a posé beaucoup de questions. Il est en mode d’écoute et souhaite prendre connaissance des deux côtés de la problématique.

Je pense que le Gouverneur Baker est inquiet de la façon dont les dollars seront utilisés » a affirmé Chris Dempsey à l’issue de l’entrevue d’une trentaine de minutes.

Cette rencontre organisée à huis clos devrait certainement permettre à l’opposition olympique de travailler un nouvel angle d’attaque vis-à-vis du Comité de Boston 2024.

Charlie Baker et Marty Walsh

Alors que son prédécesseur Démocrate, Deval Patrick, est l’un des plus farouches partisans de la candidature, Charlie Baker attend d’obtenir des réponses avant de se positionner de manière précise.

La parole donnée par Charlie Baker démontre ainsi que ce dernier est soucieux d’un projet qui est loin de recueillir les faveurs de la population. Mais en accueillant les opposants dans son bureau, l’élu Républicain s’est sans doute souvenu que ses sympathisants ont été parmi les plus virulents à l’égard de Boston 2024 au cours de l’année passée.

Et si, désormais, Charlie Baker venait à se rallier aux opposants à la candidature ? Un rêve pour ces derniers !

Illustrations : Charlie Baker et le Maire de Boston, Marty Walsh (Crédits – Site officiel du Gouverneur du Massachusetts)
Publicités

13 Thoughts

    1. Et j’ai l’impression que cela pourrait tourner ainsi. Charlie Baker ne cache pas ses doutes, ce qui n’est pas forcément un bon signal envoyé à l’USOC mais surtout au CIO !

      Les prochains jours, notamment la publication du nouveau sondage WBUR seront cruciaux…

      J'aime

    2. A moins de présenter un projet clair et bien défini dans les prochaines semaines, Boston 2024 pourrait inverser les choses. Même si j’ai bien l’impression que le projet coule.
      Si l’USOC souhaite maintenir une candidature pour 2024, il faut qu’il envisage sur un plan B rapidement. Car la date de soumission pour les villes requérante approche à grand pas.

      J'aime

      1. Boston 2024 doit impérativement présenter son projet à la population dans les semaines à venir, même si je pense que cela aurait dû être le cas plus tôt au regard du contexte de la candidature américaine.

        Une chose est sûre, si Boston arrive sur la ligne de départ, le 15 septembre 2015, elle sera indiscutablement affaiblie. Cela confirme en tous cas que pour la course aux JO 2024, aucune ville ne peut se prétendre favorite. Chacune des cités déjà déclarées à ses chances.

        A suivre donc ! 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s