JO 2024 : « Avec le Golf National, la France et Paris ont déjà un outil extrêmement fiable »

A l’instar du Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, le Golf National est l’une des infrastructures sportives envisagées dans le cadre d’une probable candidature olympique de Paris pour l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Idéalement implanté, le Golf National de Guyancourt bénéficie en tous cas d’une certaine renommée et ce, trois ans avant l’accueil de la prestigieuse Ryder Cup qui devrait définitivement l’inscrire comme l’un des hauts lieux de la discipline olympique à compter des JO de Rio 2016.

Paris 2024 - Golf National

De fait, comme le précise la Fédération Française de Golf, « d’un point de vue technique et sportif, le parcours de l’Albatros fait partie des sites déjà très bien identifiés par le gotha mondial.

Site historique et désormais définitif de l’Open de France masculin, il reçoit chaque année en juillet, cette étape incontournable et richement dotée du Circuit européen.

Plébiscité par les meilleurs joueurs de la planète, c’est sur son parcours de haut-niveau, et sur le potentiel du site à recevoir un événement majeur sans faillir (transports, public, hébergement…) que la France et la Fédération Française de Golf ont pu s’appuyer pour obtenir l’organisation de la Ryder Cup en 2018.

En termes de visibilité mondiale, la Ryder Cup, mythique match de golf entre les États-Unis et l’Europe, se situe en troisième position après les Jeux et la Coupe du Monde de football.

Le travail en vue de cette grande fête du golf planétaire est continu au Golf National depuis l’attribution de l’organisation, le 17 mai 2011. Et si Paris devait accueillir les Jeux Olympiques en 2024, les organisateurs du Comité d’Organisation des JO pourraient dormir sur leurs deux oreilles, au moins pour le volet du golf.

Car la Ryder Cup, tant dans sa préparation que dans sa tenue en 2018, sera un test fabuleux pour délivrer, le cas échéant, des épreuves olympiques de golf sans souci six ans plus tard.

A l’opposé exact des difficultés juridiques, financières et écologiques que les Brésiliens de Rio de Janeiro ont connu pour faire sortir de terre, en toute hâte, le parcours qui verra le retour du golf au programme olympique en 2016… Parcours qui n’a toujours pas de nom officiel et dont on ne sait pas encore quand il pourra être testé (soit fin 2015, soit en 2016) par l’élite du golf féminin et masculin ».

2018 sera un test grandeur nature.

Outre l’organisation de l’événement, le Golf National bénéficiera d’une exposition médiatique exceptionnelle (1,5 milliard de téléspectateurs) et pourra percevoir une partie des retombées économiques liées à la Ryder Cup (plus de 200 millions d’euros).

Six ans plus tard, le site pourrait accueillir les meilleurs joueurs du circuit dans un magnifique cadre, à proximité du Vélodrome et du Château de Versailles, potentiel site pour le cyclisme sur route et les sports équestres.

Les Yvelines s’inscrivent en tous cas comme l’un des territoires-forts dans le cadre d’une future candidature olympique de Paris.

Illustration : Crédits – FFGolf
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.