L’Algérie se dote d’une imposante Cité Olympique à Oran

A l’image de la Hongrie avec Budapest ou encore de l’Afrique du Sud avec Durban, l’Algérie est en passe de se doter d’un véritable complexe olympique dans la ville d’Oran.

Deuxième plus grande agglomération du pays, Oran va en effet bénéficier, courant 2014, d’un Stade Olympique de 40 000 places et de diverses infrastructures édifiées autour de cette enceinte centrale.

Cité Olympique Oran

Ainsi, un Vélodrome de 3 000 places et un stade d’athlétisme de 4 000 sièges sont en cours de construction, de même qu’un Centre Aquatique équipé de deux bassins olympiques couverts, d’un bassin extérieur et d’un bassin d’entraînement.

Un stade de tennis de 3 300 places doit également être aménagé, sans oublier six courts annexes d’une capacité de 1 800 places chacun.

Enfin, pour les sports collectifs, un terrain multi-surface (basketball, handball, volleyball…) et une salle omnisports de 6 000 places complèteront l’offre de la future Cité Olympique.

Ces équipements, réalisés par la société chinoise « Metallurggical Group Corporation » (MCC) et dont le coût est estimé à plusieurs dizaines de milliards de dinars, s’inscrivent dans le cadre de la politique algérienne d’aménagement du territoire, qui vise à doter les principales villes du pays d’installations sportives de grande capacité.

Illustration : Crédits – Oran / APS

4 pensées

  1. Un projet très intéressant, qui promet des événements en Algérie à l’avenir. Mais ces installations ont-elles d’ores et déjà une vocation précise ?

    En dépit de la qualité des installations et de leur superficie, cela semble un peu « petit » pour avoir des intentions olympiques (à moins de faire de nouveau travaux d’agrandissement, mais ce n’est probablement pas l’objectif en ce moment !)… Mais cela à peut-être un rapport avec une possible candidature pour des Jeux Méditérranéens, ou pour les Jeux Panarabes ? Des JOJ, ou encore des Championnats du Monde ? Il serait dommage que la construction soit un « fardeau » pour la nation, ou encore que le reste du monde ne puisse profiter d’installation moderne dans un pays nouveau.

    J'aime

    1. Pour l’heure, il semble que ces installations soient dédiées à la pratique des athlètes algériens (entrainement…) mais aussi à la volonté de l’Algérie de candidater à l’organisation de grands événements sportifs.

      Les Jeux Méditerranéens sont sans doute dans les projets algériens, de même que les JOJ.

      Quoiqu’il en soit, une candidature olympique est encore loin – à mon sens – car aujourd’hui en Afrique, seule l’Afrique du Sud peut être en capacité d’accueillir cet événement et encore, seulement à l’horizon 2028 !

      J'aime

      1. Je suis d’accord avec ton point de vue, l’Afrique du Sud est en tête de liste pour obtenir les 1ers JO en Afrique. Je dirais que le Maroc est 2ème, mais il faudra bien 20 à 30 ans avant que le continent retrouve des JO, il est donc possible qu’un autre pays prenne le dessus et que ce soit une autre nation (reste à voir laquelle dans les décennies à venir…). L’Egypte aurait pu, mais ce n’est très certainement pas dans les projets actuels du pays, qui a plus important à régler… Ce qui est donc assez limité…
        Mais des Jeux plus locaux (disons ‘régionaux’) ou des JOJ sont ici pertinents et raisonnables pour l’Algérie.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.