Grand Stade de Rugby : Le sol de l’ex-Hippodrome de Ris-Orangis est apte à la construction

Le Grand Stade de la Fédération Française de Rugby (FFR) est, au même titre que l’extension de Roland Garros pour la FFT, l’un des grands projets du sport hexagonal pour les prochaines années.

Las de devoir partager le Stade de France avec les spectacles musicaux et autres événements culturels ou sportifs, la FFR avait décidé de lancer l’idée de la construction d’une enceinte de 82 000 places, dont elle serait propriétaire, afin d’y organiser des rencontres sportives internationales avec le XV de France, mais également des festivités culturelles d’envergure.

D’ici quelques années (2017-2018), la FFR devrait donc disposer d’une infrastructure sportive de grande ampleur, à la hauteur de ses ambitions.

Grand Stade FFR -- Evry-Ris-Orangis

Toutefois, une série d’obstacles reste à franchir, sur le plan économique et financier bien sûr – le projet pesant pour l’heure quelques 600 millions d’euros – mais aussi sur le plan urbanistique. En effet, des fouilles archéologiques préalables au chantier, devraient avoir lieu au cours des prochains mois, afin de sonder l’ancienne Hippodrome de Ris-Orangis, à la recherche d’éventuelles traces gallo-romaines. D’autres enquêtes ont d’ores et déjà été menées, tenant à la qualité du sol.

Comme le révèle le quotidien régional « Le Parisien », « le sol de l’ex-Hippodrome de Ris-Orangis vient d’être sondé jusqu’à 30 mètres de profondeur. […] Il s’agit pour le terrain de supporter un stade de 80 000 places et une dalle de béton de 14 ha. A titre de comparaison, le poids du Stade de France est estimé à 500 000 tonnes. Le report de l’annonce du choix de l’architecte en Décembre s’explique en partie pour ces précisions nécessaires ».

En fonction d’éventuelles découvertes archéologiques, le chantier pourrait être rallongé de quelques mois… Mais l’essentiel devrait néanmoins être sauvegardé pour la FFR : que son Stade soit aménagé avant 2023, date pour laquelle la France postule à l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby.

Trois cabinets d’architecture sont en compétition : Charpentier-HKS, Populous-Ateliers 2/3/4 et Foster and Partners-CR.

Ils seront départagés d’ici au 08 Février prochain.

Illustration : Google Maps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.