LA 2028 : Le cricket propose un tournoi T20 avec six équipes

Ambitionnant d’intégrer le programme des Jeux d’été de Los Angeles 2028 en qualité de sport additionnel, le cricket doit encore convaincre le Comité d’Organisation de la pertinence de rejoindre les sports d’ores et déjà sélectionnés et validés par le Comité International Olympique (CIO). Pour y parvenir, l’International Cricket Council (ICC) propose la tenue d’une compétition au format Twenty 20 (T20) avec six équipes chez les hommes comme chez les femmes.

(Crédits – LA Memorial Coliseum)

Présent sur l’édition de Paris 1900 – pour ce qui fut sa seule et unique participation aux Jeux – le cricket entend renouer avec la scène olympique lors des Jeux de Los Angeles 2028.

L’ICC milite en effet pour que ce sport populaire en Asie et dans une large partie des pays anglo-saxons soit reconnu comme un sport olympique en figurant au sein du programme additionnel, à l’appréciation des organisateurs ainsi que le permet le CIO depuis l’édition des Jeux de Tokyo 2020.

De fait, comme l’avait exposé le Président de la Fédération Internationale, Greg Barclay, plus tôt cette année :

Nous pensons qu’il existe une opportunité unique dans le partenariat entre le cricket, le Mouvement Olympique et LA 2028.

Nous voulons que notre base de fans mondiale de plus d’un milliard de personne fasse partie du plus grand événement sportif au monde.

Nous voulons que nos meilleurs joueurs et notre format de compétition puissent profiter de la plateforme mondiale unique que sont les Jeux.

Depuis, le cricket a été inclus parmi les neuf sports pré-sélectionnés par Los Angeles 2028, avant qu’un examen de ces derniers ne soit opéré à la fin de l’été écoulé.

Désormais, la balle est dans le camp du Comité d’Organisation qui – selon toute vraisemblance – ne devrait pas s’engager au-delà de deux sports additionnels, soit un niveau bien en deçà de ses prédécesseurs, Tokyo 2020 ayant choisi cinq sports en plus de ceux présents au programme olympique, tandis que Paris 2024 a planifié l’inclusion de quatre sports.

Aussi, pour convaincre les organisateurs américains, l’ICC a proposé un format de compétition Twenty 20 (T20, soit le plus court en temps) basé sur un tournoi masculin et un tournoi féminin – parité oblige – avec la participation de six équipes composées au maximum de 14 compétiteurs chacune.

Comme l’a précisé cette semaine le quotidien britannique « The Telegraph », l’ICC envisagerait de sélectionner les équipes olympiques, non pas au travers de tournois qualificatifs, mais au regard du classement international, autrement dit, en choisissant les six meilleures équipes dans la catégorie masculine et les six meilleures dans la catégorie féminine.

Vue du Oakland-Alameda County Coliseum à Oakland, Californie (Crédits – Oakland Arena Official Website)

Pour ce qui est de l’organisation même de la compétition, la Fédération souhaiterait un enchaînement entre les deux tournois et ce, dans un souci d’optimisation des coûts, tandis que deux groupes de trois équipes seraient déterminés, avec le passage en demi-finales des deux meilleures équipes de chaque groupe.

Si l’on se fonde sur le classement actuel, les équipes potentiellement qualifiées pour concourir sur la scène olympique seraient, chez les hommes, l’Inde, l’Angleterre, le Pakistan, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et l’Australie, et chez les femmes, l’Australie de nouveau, l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande, l’Inde, l’Afrique du Sud, et les Antilles.

Il conviendrait néanmoins d’établir un modèle conforme à celui présent au Jeux quant à la dénomination des équipes, les Antilles n’étaient pas par exemple un ensemble homogène représenté dans la compétition planétaire, mais une multitude de territoires.

Dans le cas où le cricket serait sélectionné par LA 2028, puis confirmé in fine par le CIO lors de la 140ème Session attendue à l’automne 2023, il faudrait également choisir le site adéquat pour recevoir la compétition olympique, sachant que les organisateurs n’envisagent pas la construction de nouvelles enceintes pérennes.

Toujours selon « The Telegraph », trois stades auraient d’ores et déjà été identifiés comme pouvant être susceptibles d’accueillir le cricket, parmi lesquels le Oakland-Alameda County Coliseum, situé à Oakland (Californie), à près de 600 kilomètres au Nord de Los Angeles, et disposant d’une capacité de 53 000 places.

Laisser un commentaire