Tokyo 2020 : Le CIO approuve le choix des sites pour les cinq sports supplémentaires

Au mois de juin dernier, la Commission Exécutive du Comité International Olympique (CIO) s’était déclarée favorable à l’ajout de cinq sports au programme des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Au mois d’août, la Session du CIO avait pour sa part validé l’intégration de ces sports, à savoir le baseball / softball ; l’escalade sportive ; le karaté ; le skateboard et le surf.

(Crédits - Tokyo 2020)

(Crédits – Tokyo 2020)

Mais afin de rendre possible l’ajout de ces sports – soit 18 épreuves supplémentaires sur la quinzaine olympique – encore fallait il sélectionner les sites dédiés aux futures compétitions.

Aujourd’hui, la Commission Exécutive a approuvé les choix du Comité d’Organisation des Jeux. Ce dernier avait ciblé quatre sites, sans construction nouvelle.

En effet, dans le cheminement de la réforme Agenda 2020, les organisateurs ont souhaité miser sur des installations existantes ou temporaires.

(Crédits - Tokyo 2020)

(Crédits – Tokyo 2020)

Concernant les équipements existants, le Nippon Budokan (11 000 places) accueillera le karaté. L’installation, construite pour les Jeux de Tokyo 1964, figurait déjà dans le dispositif de Tokyo 2020, puisque les organisateurs ont prévu d’y loger le sport-roi au Japon, à savoir le judo.

(Crédits - Tokyo 2020)

(Crédits – Tokyo 2020)

Le Yokohama Stadium (30 000 places), édifié en 1978 et à ne pas confondre avec l’International Stadium Yokohama ou Nissan Stadium, organisera de son côté les matchs de baseball / softball.

(Crédits - Tokyo 2020)

(Crédits – Tokyo 2020)

Pour ce qui est des équipements temporaires, Tokyo 2020 mobilisera le secteur de Aomi, près de la baie de Tokyo, pour l’aménagement des terrains et des tribunes pour le skateboard et l’escalade sportive, ainsi que pour le football à 5 lors des Jeux Paralympiques.

(Crédits - Tokyo 2020)

(Crédits – Tokyo 2020)

Le Comité d’Organisation entend par ailleurs investir la Tsurigasaki Beach pour les compétitions de surf, à un peu plus de 100 kilomètres à l’Est de Tokyo.

Avec ces ajouts, le dispositif des Jeux de Tokyo 2020 repose désormais sur 39 sites. Cette planification – qui pourrait encore changé au cours des semaines à venir – comporte 22 sites existants, 9 sites temporaires et 8 nouveaux sites.

Advertisements

2 réflexions sur “Tokyo 2020 : Le CIO approuve le choix des sites pour les cinq sports supplémentaires

  1. Pour le Baseball et le Softball, il avait été question d’un second. Les rumeurs parlent beaucoup que ce second stade se situerait à Fukushima. Cependant, le site de Tokyo 2020 parle uniquement du Yokohama Stadium. Est-ce qu’il n’y aura qu’un seul site sportif pour ces deux sports ou bien est-ce que le second site n’a pas encore été choisit ou validé par le CIO, la fédération et le comité d’organisation ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s