Roland Garros : La métamorphose du Court central

Au début du mois de février, le Court central de Roland Garros a connu une transformation singulière avec la pose des derniers éléments de la toiture rétractable tant attendue. Le site ainsi modernisé devra néanmoins attendre l’automne 2020 pour être officiellement inauguré et ce, en raison du contexte sanitaire actuel qui a conduit au report des Internationaux de France de Tennis.

Vue du Court Central Philippe Chatrier avec sa toiture rétractable en mai 2020 (Crédits – Christophe Guibbaud / FFT)

La semaine écoulée aurait dû constituer un point capital dans le projet de modernisation du stade de la Porte d’Auteuil (16e arrondissement) avec l’inauguration du nouveau Court Philippe Chatrier.

Si le réagencement des tribunes du Court de 15 000 places avait été opéré en amont de l’édition 2019 du tournoi français du Grand Chelem, la pose de la toiture rétractable avait ensuite été programmée pour les mois suivants afin de rendre opérationnelle la structure à l’occasion de l’édition 2020 qui devait donc débuter ce week-end.

Mais malgré le report de l’événement à fin septembre, la Fédération Française de Tennis (FFT) a tout de même publié quelques clichés photographiques pour rendre compte de l’architecture de l’écrin repensé.

Il faut dire qu’en l’espace de neuf mois, l’édifice s’est vu coiffer de 11 ailes de 330 tonnes chacune pour 105 mètres de long et 3 mètres de haut, avec bien sûr l’ajout de panneaux acoustiques et l’installation du système électrique qui permettra in fine de déployer ou de rétracter la toiture en une quinzaine de minutes.

Aussi, comme l’a précisé Bernard Giudicelli, Président de la FFT :

Ce toit donne une nouvelle dimension au tournoi en garantissant la continuité du jeu mais aussi des conditions de jeu homogènes notamment à partir des quarts de finale.

Les 11 ailes qui composent le toit rendent également hommage à l’aviateur Roland Garros, qui a donné sa vie pour son pays et son nom au stade et au tournoi.

A compter de la prochaine édition, les organisateurs du tournoi proposeront d’ailleurs la tenue de night sessions sur le Court central, de même que le déroulement de l’ensemble des rencontres à partir des quarts de finale. De quoi satisfaire joueurs et spectateurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La refonte profonde du Court Philippe Chatrier est aujourd’hui l’aboutissement de l’un des principaux chantiers du projet engagé depuis 2011 par la FFT sur le site historique.

D’autres changements doivent encore être réalisés durant les années à venir, avec en particulier, d’ici 2021, le réagencement de la zone où trônait jusqu’à présent le Court n°1 et, dès 2023, l’installation d’un système couvrant au-dessus du Court Suzanne Lenglen, le deuxième plus grand terrain de jeu de Roland Garros avec pas moins de 10 000 places.

Ce dernier chantier – estimé à 18 millions d’euros (hors-taxes) avec une contribution de la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) à hauteur de 3,5 millions d’euros – permettra évidemment de concrétiser l’entrée du site parisien dans une nouvelle ère, mais il permettra surtout au stade de la Porte d’Auteuil d’être en pleine capacité d’accueillir les tournois olympiques de tennis et de boxe ainsi que les tournois paralympiques de tennis-fauteuil et de volleyball assis dans le cadre des Jeux de Paris 2024.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.