Paris 2024 : L’IPC annonce vingt-deux sports paralympiques

Le Comité International Paralympique (IPC) a officialisé ce vendredi la liste des sports qui figureront au programme des Jeux de Paris 2024 et ce, au terme d’un processus de sélection qui s’est échelonné sur plus d’un an.

Ainsi, réunie à Londres (Royaume-Uni), l’institution présidée par Andrew Parsons a annoncé avoir sélectionné vingt-deux sports paralympiques pour ce qui constituera les premiers Jeux Paralympiques d’été organisés en France :

  • Basket-ball fauteuil,
  • Boccia,
  • Escrime fauteuil,
  • Football à cinq / cécifoot,
  • Goalball,
  • Judo,
  • Para-athlétisme,
  • Para-aviron,
  • Para-badminton,
  • Para-canoë,
  • Para-cyclisme sur route et sur piste,
  • Para-équitation (dressage),
  • Para-natation,
  • Para-powerlifting,
  • Para-taekwondo,
  • Para-tennis de table,
  • Para-tir à l’arc,
  • Para-tir sportif,
  • Para-triathlon,
  • Rugby fauteuil,
  • Tennis fauteuil,
  • Volley-ball assis.

Ces vingt-deux sports sélectionnés seront les mêmes que ceux présents lors des prochains Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. L’IPC mise de fait sur la stabilité de son modèle et sur la sécurité, notamment en ce qui concerne la maîtrise des coûts d’organisation de l’événement.

En janvier 2018 pourtant, six dossiers complémentaires aux vingt-deux sports des Jeux de 2020 avaient été pré-sélectionnés par l’institution, à savoir le football à sept (ou football CP pour les personnes en situation de paralysie cérébrale), le football-fauteuil, le golf, la voile, le karaté et la danse sportive paralympique.

A l’issue de cette présélection, et entre février et juillet 2018, les vingt-huit sports candidats avaient présenté de manière détaillée un dossier technique pour répondre aux exigences de l’IPC concernant en particulier, la gouvernance, les règlements internes, la conformité à la lutte antidopage, la représentativité à l’échelle mondiale, mais encore le programme quadriennal de compétition pour chacun des sports.

Le Conseil d’administration de l’IPC avait par la suite procédé à un examen minutieux des propositions en septembre dernier, avant de porter un intérêt formel pour vingt-trois sports ; les vingt-deux de Tokyo 2020 et le football CP comme nouvel entrant potentiel.

In fine, ce dernier sport a été écarté au regard des contraintes logistiques qu’un tel ajout aurait pu engendrer sur l’organisation des Jeux. Le Président de l’IPC a d’ailleurs justifié ce choix à l’issue de la réunion de l’institution :

Compte-tenu de nos principes directeurs, élargir les Jeux à 23 sports n’est pas apparu comme une option viable sans un nombre croissant d’athlètes ou une hausse des coûts.

Nous avons exploré toutes les options possibles pour définir comme le football CP pourrait s’intégrer au programme sportif.

De toute évidence cependant, l’inclusion de ce sport aurait eu un impact sur l’équilibre entre les sexes. La seule façon de compenser cela aurait alors été de supprimer des quotas d’athlètes masculins dans les autres sports, un mouvement qui aurait eu une incidence sur vingt-deux sports et qui aurait entraîné des coûts supplémentaires. Cette décision aurait par ailleurs réduit le nombre d’athlètes ayant des besoins élevés en terme d’assistance, ce qui aurait été contraire à nos principes directeurs.

Au-delà de ce propos, le Président de l’IPC recommande en filigrane au football CP d’accroître ses efforts pour développer encore davantage la pratique féminine, condition sine qua non à une intégration ultérieure du sport au programme des Jeux, peut-être pour l’édition 2028 à Los Angeles (États-Unis).

Pour Andrew Parsons en tout cas, le choix de l’IPC de conforter la place des vingt-deux sports de Tokyo 2020 pour l’échéance paralympique suivante ne peut être que plus bénéfique, à la fois pour ces sports et pour les organisateurs.

Le programme final de Paris 2024 est extrêmement attrayant et passionnant.

Il propose vingt-deux sports paralympiques qui ont un fort rayonnement mondial, qui soutiennent la parité entre les sexes et qui offrent aux athlètes, y compris à ceux qui ont besoin d’une assistance élevée, l’opportunité de concourir sur la plus grande scène dans la capitale française.

(Crédits – Paris 2024)

Avec les précisions apportées au programme des Jeux de 2024, l’IPC et le Comité d’Organisation de Paris 2024 actent une nouvelle étape dans le cadre des préparatifs liés à l’événement qui aura lieu du 28 août au 08 septembre 2024.

Au cours des mois à venir, Paris 2024 va d’ailleurs poursuivre les discussions avec les diverses parties prenantes avant de présenter, courant juin 2019, un concept affiné des sites choisis pour abriter les compétitions paralympiques.

A l’instar des sports et disciplines présents aux Jeux Olympiques, les sports paralympiques devraient en toute logique bénéficier de sites iconiques dans et autour de la « Ville Lumière », avec l’objectif clairement affiché de proposer des Jeux spectaculaires.

Outre cette volonté, le Comité d’Organisation des Jeux entend aussi contribuer au développement et à la découverte des sports paralympiques en France, avant, pendant et après les Jeux de 2024.

A ce sujet, Marie-Amélie Le Fur, toute nouvelle Présidente du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) espère que l’échéance à venir permettra d’offrir une pleine visibilité sur les sports paralympiques dans l’Hexagone :

Le panel de disciplines proposées sera un moyen de faire un zoom sur des pratiques sportives encore méconnues et trop peu médiatisées.

Je félicite les équipes de l’IPC pour le travail mené et nous aurons à cœur, aux côtés de Paris 2024, de travailler à la promotion de ces disciplines jusqu’en 2024 et au-delà, bien évidemment.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.