Pékin 2022 présente ses emblèmes pour les Jeux d’hiver

La semaine dernière, vendredi 15 décembre, le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver (BOCOG) de Pékin 2022 a présenté les emblèmes qui accompagneront sa communication – notamment digitale – au cours des cinq années à venir.

Conçus par l’artiste Lin Cunzhen – coauteure de l’emblème des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Nanjing 2014 -, ces emblèmes rassemblent des symboles de la culture chinoise, entre éléments traditionnels et soucis de modernité. Avant d’aboutir à la sélection des œuvres de Lin Cunzhen, le Comité d’Organisation de Pékin 2022 avait reçu pas moins de 4 506 propositions de designers professionnels ou amateurs des quatre coins de la planète.

Emblème des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022 (Crédits – Beijing 2022)

Dénommé « Winter Dream » (Rêve d’hiver), l’emblème des Jeux Olympiques de 2022 est une inspiration directe du caractère de l’alphabet chinois qui symbole l’« Hiver ». Afin d’accentuer l’incarnation de la saison hivernale, la partie supérieure de l’emblème a été imaginée pour rappeler les mouvements d’un patineur, tandis que la partie inférieure peut davantage faire penser à un skieur. Avec ces deux choix, l’emblème se veut une parfaite représentation des deux éléments qui composent et qui sont les supports des compétitions des Jeux d’hiver, à savoir la glace et la neige.

Toujours dans la symbolique, le ruban bleu qui sépare et distingue les deux figures mentionnées précédemment, est une représentation des montagnes chinoises qui seront au cœur des célébrations des Jeux en 2022, avec les sites de Zhangjiakou et de Yanqing.

Concernant les choix des couleurs, le bleu se veut une représentation de l’avenir et des rêves, ainsi que de la pureté de la glace et de la neige. En complément, le rouge et le jaune sont un rappel du drapeau national de la Chine et une représentation de la passion, de la jeunesse et de la vigueur.

Enfin, pour ce qui est du style d’écriture pour le nom de la Ville Hôte, l’artiste Lin Cunzhen a souhaité rester dans l’esprit de la calligraphie chinoise avec là-encore, le lien entre tradition et modernité.

Emblème des Jeux Paralympiques d’hiver de Pékin 2022 (Crédits – Beijing 2022)

Si l’emblème des Jeux Olympiques sera, à n’en pas douter, largement diffusé, il ne faut pas négliger pour autant celui des Jeux Paralympiques qui doit aussi recueillir la même attention.

Ainsi, tout comme celui des Jeux Olympiques, l’emblème des Jeux Paralympiques fait une référence à l’art calligraphique ancestral et des rappels en direction des sports d’hiver.

Tandis que les Jeux Olympiques font une interprétation du terme « Hiver » de l’alphabet chinois, les Jeux Paralympiques interprète quant à eux le caractère du terme « Voler » comme pour symboliser le dépassement de soi des compétiteurs. De fait, l’emblème – dénommé « Flying High » (Volet haut) – reprend l’image d’un athlète en fauteuil qui se dirige vers la ligne d’arrivée et le but ultime, la première place synonyme de titre paralympique.

« Les deux emblèmes de Pékin 2022 illustrent la vigueur et la passion des sports d’hiver, ainsi que l’esprit résiliant des athlètes participants et la beauté de la Chine contemporaine.

Ils incarnent également les voeux sincères et les espoirs de 1,3 milliard de Chinois pour le succès des Jeux de 2022″ a fait savoir Cai Qi, Président du BOCOG, à l’issue des présentations.

Ces dernières se sont d’ailleurs déroulées en présence de quelques officiels majeurs du gouvernement chinois, dont les vice-Premiers Ministres Zhang Gaoli et Liu Yandong. Les athlètes Zhang Hong et Zhang Qiang étaient également présents à la cérémonie au cours de laquelle Thomas Bach, Président du Comité International Olympique (CIO), et Andrew Parsons, Président du Comité International Paralympique (IPC), se sont exprimés par messages vidéos.

A propos de support vidéo, il est à noter la présence (dès 1’40), dans le clip de présentation de l’emblème des Jeux Olympiques de 2022, du biathlète français Martin Fourcade lors d’une épreuve des JO de Sotchi 2014.

Ce dernier figurait déjà dans un précédent clip vidéo de l’organisation chinoise diffusé il y a tout juste un an, pour illustrer la transition inédite entre les Jeux d’été de Pékin 2008 et les Jeux d’hiver de Pékin 2022.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s