JO 2024 : Avec « Legends of LA », la candidature américaine veut placer les sportifs au cœur de son projet

Une fois de plus, la candidature olympique et paralympique de Los Angeles 2024 tente de placer les athlètes au cœur de son projet.

Une mission qui semble toutefois délicate pour la candidature américaine et ce, alors même que le palmarès du Pays de l’Oncle Sam parle pour lui-même au tableau des médailles, et que la force sportive des États-Unis est incomparable, d’autant plus face à la candidature de Paris 2024.

La délégation américaine présente à la Convention SportAccord à Aarhus, avec de gauche à droite, Casey Wasserman, Président de la candidature américaine ; Angela Ruggiero, membre du CIO pour les Etats-Unis et Conseillère stratégique de la candidature ; Eric Garcetti, Maire de Los Angeles ; Janet Evans, vice-Présidente en charge de la relation avec les sportifs ; et Gene Sykes, Directeur Général de la candidature (Crédits – LA 2024)

En effet, force est de constater que dans les disciplines olympiques, aucun athlète tricolore ne parvient à atteindre un niveau de popularité et de reconnaissance à l’échelle mondiale comme peut – à l’inverse – y parvenir, un sportif américain.

Aussi populaire soit-il dans l’Hexagone, le judoka-star Teddy Riner n’est ainsi pas particulièrement reconnu hors de nos frontières, hormis sans doute au Japon, pays traditionnel du judo.

A contrario, Allyson Felix parviendra à créer l’enthousiasme comme ce fut le cas lors de sa présentation devant l’Assemblée Générale des Comités Nationaux Olympiques (ANOC) réunie à Doha (Qatar) en novembre dernier. La simple évocation de son formidable palmarès sur les pistes d’athlétisme avait suffit à soulever les applaudissements nourris de l’assistance présente au Sheraton Convention Center.

En dépit de cette force sportive – qui peut être illustrer par bien d’autres noms de sportifs en activité ou non – la candidature américaine semble à ce jour en retrait sur ce point non-négligeable.

La présence, la semaine dernière à Aarhus (Danemark) de l’une des légendes de l’athlétisme, Michael Johnson, n’a pas été particulièrement relayée et a pu passer inaperçue pour beaucoup.

Paris de son côté a pris pour habitude de mobiliser des sportifs français lors de chacun de ses déplacements en France ou à l’étranger.

Bien qu’ils n’aient pas la renommée de leurs confrères d’Outre-Atlantique, les sportifs tricolores ont le mérite d’incarner pleinement le projet de Paris 2024 et de donner à celui-ci, la fibre sportive qui a pu manquer aux précédentes candidatures de la « Ville Lumière ».

Pour contrecarrer ce sentiment, Los Angeles 2024 rappelle régulièrement que la Californie dans son ensemble regroupe pas moins de 1 000 Olympiens et Paralympiens. La candidature s’appuie par ailleurs sur une Commission Consultative des Athlètes, un Comité de Candidature dans lequel prennent place d’anciens sportifs, et des réunions préparatoires se sont également tenues sous l’égide de Janet Evans, vice-Présidente de LA 2024 en charge de la relation avec les sportifs.

Mais la candidature de la « Cité des Anges » compte aussi sur les réseaux sociaux et la puissance de ces derniers pour relayer le message d’engouement des sportifs américains derrière le projet olympique et paralympique.

Plusieurs séries de vidéos ont déjà été publiées en ce sens sur la chaîne YouTube de la candidature et une nouvelle initiative a été dévoilée ce lundi 11 avril 2017.

Intitulée « Legends of LA » – Légendes de Los Angeles – cette série de vidéos met en scène quelques noms emblématiques d’Olympiens, tels que Carl Lewis, Magic Johnson, Kobe Bryant ou Wayne Gretzky et Cobi Jones.

Misant sur l’émotion, les témoignages recueillis offrent des images d’archives des sportifs précités ainsi que des vues spectaculaires des sites potentiels de compétitions en 2024.

« Nous sommes ravis de présenter la série de vidéos ‘Legends of LA’ et de mettre en lumière les sites les plus appréciés de notre ville à travers les yeux d’athlètes légendaires qui ont foulé ces terrains.

Ces vidéos nous rappellent non seulement l’abondance de l’infrastructure sportive ultramoderne de Los Angeles, mais elles reflètent également l’engagement de notre Comité de Candidature pour relier les Jeux avec la nouvelle génération.

Le monde change, et cela comprend la façon dont nous communiquons et dont nous nous engageons avec les jeunes sur les valeurs positives des Mouvements Olympique et Paralympique » a fait savoir Janet Evans à l’occasion de la présentation de cette initiative.

En novembre dernier, l’ancienne nageuse – interviewée par « Sport & Société » – avait précisé la nature de son engagement au sein de la candidature.

« Mon rôle est de veiller à ce que toutes nos décisions bénéficient de l’apport des Olympiens et des Paralympiens » avait notamment affirmé Janet Evans.

Publicités

3 Thoughts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s