JO 2026 : Le Maire de Calgary et le Premier Ministre du Canada évoquent l’éventualité d’une candidature

En juin dernier, le Conseil Municipal de Calgary (Canada) avait ouvert la voie à une candidature olympique et paralympique de la ville pour l’organisation des Jeux d’hiver de 2026. A cette occasion, les élus locaux avaient voté la création d’un Comité exploratoire doté – pour les travaux de celui-ci – d’une enveloppe de 5 millions de dollars canadiens (3,53 millions d’euros).

Cette semaine, une nouvelle étape a peut-être été franchie.

Alors que le Comité exploratoire rendra une partie de ses conclusions en janvier 2017, le Maire de Calgary a brièvement discuté de l’opportunité d’une candidature avec le Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau.

« Ce fut très bref. Il est très intéressé de voir les résultats de nos efforts.

Le processus est encore embryonnaire et nous ne savons pas encore quelle direction nous prendrons ; mais si le Gouvernement Fédéral et le Gouvernement Provincial ne sont pas intéressés, la décision sera facile. Nous oublierons cela » a affirmé Naheed Nenshi.

Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de Calgary 1988 (Crédits - Ville de Calgary)

Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Calgary 1988 (Crédits – Ville de Calgary)

L’année 2017 sera déterminante pour Calgary – hôte des Jeux en 1988 – et pour le Comité Olympique du Canada.

Outre la remise d’une partie des conclusions de ses travaux en janvier, le Comité exploratoire rendra en effet des éléments complémentaires en avril, avant de soumettre le Rapport final en juillet 2017.

Entre temps, nul doute que les autorités municipales auront l’occasion de s’entretenir avec les responsables du Comité Olympique mais surtout avec les institutions politiques provinciales et fédérales.

L’échange de cette semaine entre Naheed Nenshi et Justin Trudeau est donc tout sauf anodin.

Pour envisager une candidature aux Jeux, les autorités devront avoir à l’esprit l’héritage des JO de Vancouver 2010, mais aussi la perspective d’une concurrence européenne incarnée principalement par la Suisse et ce, dans l’attente possible d’une offre de la Suède ou de la Norvège. Une nouvelle tentative du Kazakhstan – après l’échec d’Almaty 2022 – n’est pas non plus à écarter.

Une étude de la Sport Tourism Authority Calgary (CSTA) réalisée il y a peu avait mentionné la possibilité de retombées non-négligeable pour Calgary et sa région. Un argument majeur pour les porteurs d’une candidature.

Outre la création de 40 000 emplois, les Jeux de 2026 pourraient ainsi généré un surplus de 3,7 milliards de dollars canadiens (2,61 milliards d’euros) pour l’Alberta, sans compter 2,6 milliards de dollars (1,84 milliard d’euros) de revenus indirects.

Advertisements

Une réflexion sur “JO 2026 : Le Maire de Calgary et le Premier Ministre du Canada évoquent l’éventualité d’une candidature

  1. Pingback: JO 2026 : Sapporo précise sa candidature et reçoit un appui non-négligeable | Sport & Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s