JO 2022 : Oslo choisi Grønmo pour les épreuves de biathlon

Développé depuis plusieurs mois, le projet olympique d’Oslo (Norvège) s’affine un peu plus aujourd’hui, avec le choix de Grønmo comme site principal pour les épreuves olympiques et paralympiques de biathlon.

Comme l’a indiqué Eli Grimsby, directrice de la candidature olympique norvégienne, « le choix de Grønmo implique une transformation ambitieuse d’un dépotoir en un nouveau parc d’activités à l’Est d’Oslo ainsi qu’en un centre de formation indispensable pour les sports de haut niveau ».

Gronmo - Oslo 2022

Grønmo était l’un des deux sites en lice pour accueillir les éventuelles compétitions olympiques en 2022.

De fait, en concluant que le site était « la meilleure option possible », le Conseil Municipal d’Oslo a écarté le territoire de Huken, actuelle carrière à ciel ouvert mais qui devrait là-aussi, bénéficier d’une profonde régénération urbaine au cours des prochaines années.

Pour Eli Grimsby, « nous avons ici la possibilité de réaliser une transformation complète en créant un nouveau quartier d’activités pour les habitants d’Oslo.

En ajoutant le centre de biathlon pour les Jeux Olympiques et Paralympiques aux plans municipaux existants, nous pouvons accélérer le développement de ce territoire et ainsi donner un nouvel élan bénéfique à la population pour les décennies à venir ».

Grønmo - Cato Zahl Pedersen - Hallstein Bjercke

Le choix formulé par la Municipalité et validé par le Comité de candidature, réjouit également des sportifs tels que Cato Zahl Pedersen, plusieurs fois champion paralympique.

Selon lui, « le fait que l’arène principale pour le biathlon et le ski nordique paralympique soit implantée à Grønmo, offre de grandes possibilités pour le sport, à tous les niveaux, pour les jeunes, les séniors, les personnes valides ou handicapées.

Et tout cela, à seulement 15 minutes du centre-ville d’Oslo ! »

Cette implantation avantageuse s’inscrit d’ailleurs dans le souci d’Oslo 2022 d’offrir un héritage durable à la Norvège, en accordant une importance particulière à la reconversion des potentiels sites olympiques.

Par conséquent, outre une infrastructure dédiée au biathlon en hiver, Grønmo permettra l’installation de pistes de roller, ainsi que de BMX, sans oublier des terrains de football et de cricket.

Illustrations : Crédits – Oslo 2022 :
– L’athlète Ingrid Landmark Tandrevold, le médaillé paralympique et entraîneur Cato Zahl Pedersen et le Commissaire à la Culture et à l’Industrie Hallstein Bjercke sur le site de Grønmo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.