JO 2024 : La candidature de Budapest commémore l’insurrection de 1956

Ce dimanche 23 octobre, le Comité de Candidature de Budapest 2024 a dévoilé un nouveau visuel issu de son projet olympique.

Illustrant l’organisation des compétitions de tir-à-l’arc, ce visuel met en avant l’aménagement temporaire envisagé sur le parvis du Parlement de Hongrie, avec la mise en place de tribunes pouvant accueillir quelques 4 000 spectateurs.

Ces derniers seraient installés dans l’un des cadres les plus connus de la ville, devant un bâtiment emblématique de Budapest et de la Hongrie.

Visuel du Centre de tir-à-l'arc installé sur le parvis du Parlement de Hongrie (Crédits - Budapest 2024)
Visuel du Centre de tir-à-l’arc installé sur le parvis du Parlement de Hongrie (Crédits – Budapest 2024)

« L’accueil du tir-à-l’arc sur le parvis du Parlement est un exemple de la façon dont nous pouvons utiliser des sites temporaires et durables au sein de lieux historiques afin de maximiser l’expérience des spectateurs, tout en répondant aux exigences strictes de protection des sites classés par l’UNESCO » a affirmé Pál Baross, Président du Conseil Consultatif de Durabilité de Budapest 2024.

La date de présentation de ce nouveau visuel n’a en tous cas pas été choisie au hasard.

En effet, le 23 octobre constitue en Hongrie une journée particulière lors de laquelle est commémorée l’insurrection populaire de 1956. Le parvis du Parlement avait alors été l’une des scènes de la répression vis-à-vis du soulèvement étudiant.

« Le sport transcende les frontières et les différences.

Le sport a été un phare qui a éclairé le chemin de la Hongrie au cours de son histoire moderne, une source de dignité, d’identité et d’encouragement, génération après génération.

Les Jeux Olympiques ont une signification particulière pour la Hongrie au regard de ce contexte ; ils ont servi d’exemple du fait que la puissance du sport peut guérir les blessures et unir l’humanité.

Nous sommes très fiers que l’un des plus beaux exemples de ce phénomène ait été l’intervention du Chancelier du CIO, Otto Mayer, pour permettre à l’équipe olympique hongroise de pouvoir concourir aux Jeux de Melbourne en 1956″ a d’ailleurs rappelé Balázs Fürjes, Président de Budapest 2024, récemment interviewé par « Sport & Société ».

(Crédits - Budapest 2024 / Brick Visual)
(Crédits – Budapest 2024 / Brick Visual)

La dimension historique et patrimoniale de la candidature de Budapest 2024 avait déjà été mise en exergue il y a quelques jours.

Les promoteurs du projet hongrois avait alors présenté une série de visuels pour illustrer l’emplacement des compétitions au cœur de sites emblématiques de Budapest.

Une manière d’allié le passé et l’avenir, et de faire le lien avec les recommandations de l’Agenda 2020 du CIO dans le domaine de l’héritage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s