JO 2024 : Los Angeles dévoile les visuels de son Stade Olympique et de son Centre Aquatique

Quelques jours avant la Cérémonie d’ouverture des Jeux de Rio 2016, le Comité de Candidature de Los Angeles 2024 a décidé de passer à la vitesse supérieure, en présentant les premiers visuels concernant les deux sites majeurs de son dispositif.

LA 2024 a ainsi dévoilé les visuels du Stade Olympique – actuel Memorial Coliseum – ainsi que du futur Centre Aquatique.

Construit dans l’optique des Jeux de 1932 puis utilisé dans le cadre du Super Bowl et d’événements sportifs et culturels divers, le Los Angeles Memorial Coliseum a ensuite accueilli les Jeux Olympiques de 1984.

Aujourd’hui, dans le cadre de son projet pour 2024, Los Angeles entend réutiliser cette enceinte mythique qui bénéficiera d’un plan de modernisation de 270 millions de dollars, entièrement pris en charge par l’Université de Californie du Sud à compter de 2018.

Ce plan permettra de repenser les fonctionnalités du stade, tout en augmentant le confort des spectateurs – grâce à de nouveaux sièges et des loges supplémentaires – et des sportifs.

La capacité du Memorial Coliseum sera néanmoins réduite à l’issue des travaux, puisque le projet de modernisation prévoit de passer de 93 000 à 77 500 places.

Lors de la présentation dudit projet, en novembre 2015, quelques visuels avaient été dévoilés par l’Université qui s’est engagée à ne pas augmenter les frais de scolarité pour financer les travaux.

Outre l’aménagement d’une nouvelle piste d’athlétisme et de nouveaux écrans, une trappe amovible permettrait de faire s’élever le podium au dessus de la piste d’athlétisme. L’installation de la vasque olympique ne ferait quant à elle peu de place au doute, puisque l’équipement de 1984 demeure opérationnel sur l’équipement actuel.

Visuel du Centre Aquatique (Crédits - LA 2024)
Visuel du Centre Aquatique (Crédits – LA 2024)

Pour ce qui est du Centre Aquatique, la candidature de Los Angeles 2024 a décidé de miser à la fois sur l’héritage de l’Olympiade 1984 et sur le principe de durabilité.

Ainsi, la candidature américaine souhaite utiliser le Centre des Jeux de 1984 – situé près du Memorial Coliseum – comme espace d’entraînement, tout en engageant la construction d’une arène temporaire destinée aux compétitions de natation, de natation synchronisée et du plongeon.

Le Centre serait construit sur le site de l’USC’s Dedeaux Field, un stade de baseball, et proposerait 22 000 places.

De larges écrans géants domineraient les bassins. Au regard du visuel officiel, les tribunes, aménagées de chaque côté des bassins, ne bénéficieraient pas de toiture à l’exception d’une seule portion.

Le visuel présenté par LA 2024 diffère quelque peu de la première illustration présentée dans le cadre de la pré-candidature de Los Angeles, en avril 2014.

Le dossier avait alors été recalé au profit de Boston (Massachusetts) avant d’être finalement repêché par le Comité Olympique des États-Unis (USOC) à l’été 2015.

Initialement, les plans de LA 2024 avaient prévu d’aménager le Centre Aquatique au sein du futur Los Angeles Football Club Stadium. Toutefois, même si ledit stade sera aménagé d’ici 2018 sur l’emplacement du Los Angeles Memorial Sports Arena, il sera directement incorporé au projet américain en qualité de stade consacré au tournoi olympique de football.

Visuel du Memorial Coliseum repensé pour les Jeux Olympiques (Crédits - LA 2024)
Visuel du Memorial Coliseum repensé pour les Jeux Olympiques (Crédits – LA 2024)

La candidature de Los Angeles 2024 aura en tous cas l’occasion de préciser son concept et son dispositif lors de la conférence de presse qui sera donnée depuis Rio de Janeiro (Brésil).

Si une poignée d’intervenants sera autorisée à s’exprimer lors de ce rendez-vous supervisé par le CIO, la délégation américaine sera tout de même composée de 25 personnes durant les festivités olympiques.

La candidature sera conduite par le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, qui devrait à cette occasion croiser son homologue de Paris, Anne Hidalgo, qui fera le déplacement à Rio de Janeiro avec le Président de la République, François Hollande, ainsi qu’avec la Présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse.

Le Président de LA 2024, Casey Wasserman, sera également au Brésil, de même que Janet Evans, figure incontournable du sport américain et vice-Présidente de la candidature en charge de la relation avec les sportifs. Gene Sykes, Directeur Général de la candidature sera aussi de la partie, tout comme Scott Blackmun, Directeur Général de l’USOC.

Sans surprise, la candidature de Los Angeles 2024 sera par ailleurs défendue par les trois membres américains du Comité International Olympique (CIO), Larry Probst – par ailleurs Président de l’USOC -, Anita DeFrantz et Angela Ruggiero.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s