Ce qu’il faut savoir sur l’organisation des Jeux Équestres Mondiaux 2014

Jusqu’au 07 septembre, Caen et sa région accueillent le plus grand événement sportif de l’année en France, à savoir les Jeux Équestres Mondiaux.

Rassemblant environ un millier de compétiteurs venus de plus de 70 pays (un record), l’événement devrait attirer 500 000 spectateurs sur place et générer une audience mondiale comprise entre 500 millions et un milliard de téléspectateurs selon le Comité d’Organisation.

Il faut dire que l’événement bénéficiera d’une couverture médiatique dans plus de 200 pays à travers le monde. Les organisateurs ont également pris soin d’assurer une communication bien rodée, avec la promotion de l’événement dans les principaux magazines spécialisés.

De fait, les installations retenues pour accueillir les différentes épreuves équestres ont été réaménagées, modernisées et repensées pour s’adapter à la manifestation et valoriser au mieux le premier territoire équestre de France.

JEM 2014 - Stade d'Ornano

Ainsi, le Stade d’Ornano a été configuré pour pouvoir recevoir 21 000 personnes et pour abriter, outre les Cérémonies d’ouverture et de clôture, trois disciplines olympiques : le saut d’obstacles, le dressage et le concours complet.

Partiellement endommagé il y a plus d’un an par des intempéries de neige, le Parc des Expositions a été rénové pour permettre l’organisation des épreuves de reining (équitation western) devant 3 000 personnes et l’ouverture du Village des Jeux. Le site présente une superficie globale de 32 hectares, ce qui assurera un confort adéquat pour les compétiteurs et les spectateurs.

JEM 2014 - Parc des Expos

Situé dans l’enceinte du Parc des Expositions, le Zénith de Caen accueillera les épreuves de voltige et a pour l’occasion été configuré pour recevoir quelques 4 000 personnes.

Implanté à quelques kilomètres de Caen, l’Hippodrome de La Prairie sera l’un des autres sites emblématiques de l’édition 2014 des JEM. Deux épreuves y seront d’ailleurs organisées (para-dressage et attelage) en présence de 25 000 spectateurs.

JEM 2014 - Haras National du Pin

Site historique majeur de la Normandie, le Haras National du Pin a connu une modernisation profonde de ses installations à hauteur de 5 millions d’euros et ce, afin d’en faire l’un des principaux centres mondiaux dans la formation aux métiers de l’équitation et du cheval.

Fondé sous le règne de Louis XIV et surnommé le « Versailles du Cheval » compte tenu de sa configuration, le Haras National recevra à l’occasion des JEM 2014, les épreuves de dressage et de cross du concours complet d’équitation.

Près de 40 000 personnes pourront alors admirer les démonstrations et les épreuves des cavaliers et de leurs montures.

JEM 2014 - Baie du Mont Saint Michel

Autre site prestigieux et tout aussi majestueux, la Baie du Mont Saint-Michel sera l’hôte de l’épreuve d’endurance.

Sur 160 kilomètres, dans un format en marguerites, les compétiteurs et les 4 500 spectateurs auront l’occasion de profiter d’un cadre naturel et architectural exceptionnel, inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Réputée dans le monde entier pour ses plages et son Festival du film, la ville de Deauville sera également à l’honneur lors des Jeux Équestres Mondiaux, puisqu’elle accueillera l’épreuve démonstrative de polo dans l’enceinte de l’Hippodrome de la Touques.

Enfin, dernière ville et dernier site de compétitions, Saint-Lô a été choisie pour recevoir l’épreuve démonstrative de Horse Ball.

Les spectateurs pourront donc profiter pleinement du cadre et de l’environnement de la ville tout en ayant l’opportunité d’assister à l’épreuve d’équitation.

A l’occasion des JEM 2014, le Pôle hippique de Saint-Lô a bénéficié d’un aménagement spécifique pour 1 million d’euros et de travaux afin d’y installer le premier centre européen dédié à la vente de chevaux.

JEM 2014

Si le succès médiatique et touristique est d’ores et déjà assuré, les Jeux Équestres Mondiaux pourraient permettre de démocratiser la pratique de l’équitation et des sports équestres ou tout du moins, de faire découvrir et partager l’univers du cheval.

L’organisation de l’événement, en France, a été possible grâce à l’investissement de l’ensemble des parties prenantes au projet, à savoir l’État, mais aussi le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), la Fédération Française d’Équitation (FFE), ainsi que les Collectivités Territoriales (Conseil Régional de Basse-Normandie, Conseils Généraux du Calvados, de la Manche et de l’Orne) sans oublier, bien sûr, la Ville de Caen.

Illustrations : Site officiel des JEM 2014
– Vue aérienne du Stade d’Ornano de Caen
– Vue intérieure du Parc des Expositions (Crédits – PSV Photos)
– Vue aérienne du Haras National du Pin
– Baie du Mont Saint-Michel
– Obstacle aux couleurs des JEM 2014 (Crédits – Jean-Michel Pouteau)

Laisser un commentaire