Pierre Durand vise la présidence de la Fédération Équestre Internationale

Profitant sans nul doute de l’organisation des Jeux Équestres Mondiaux en France, Pierre Durand a décidé de se porter candidat à la présidence de la Fédération Équestre Internationale (FEI).

Jeté à terre par son célèbre cheval Jappeloup lors des Jeux Olympiques de Los Angeles 1984, le Français se rattrapa quatre ans plus tard en devenant Champion olympique de saut d’obstacles aux Jeux de Séoul 1988 et médaillé de bronze par équipe.

OLY 1988 DURAND-EQUITATION

Pierre Durand fut par la suite, Président de la Fédération Française d’Équitation (FFE) entre 1993 et 1998.

Bénéficiant du soutien de Serge Lecomte, actuel Président de la FFE, et de l’ensemble de l’institution, Pierre Durand entend ainsi succéder à la Princesse Haya, épouse de l’émir de Dubaï, qui a récemment annoncé sa décision de ne pas briguer un troisième mandat de Présidente.

L’élection de la FEI est programmée le 14 décembre 2014 à Bakou (Azerbaïdjan).

Dans le cas où Pierre Durand serait élu à la présidence de la FEI, cela renforcerait indéniablement l’image de la France et sa présence au cœur des instances sportives internationales.

Cette politique est d’ailleurs l’une des missions principales du Comité Français du Sport International (CFSI) dirigé par Bernard Lapasset.

Fin 2013, le Ministère des Sports avait notamment précisé que « si la France compte un nombre important de représentants dans les fédérations sportives internationales, européennes ou autres regroupements francophones et méditerranéens (environ 500), le développement et l’animation du réseau de dirigeants sportifs internationaux sont au cœur de la nouvelle stratégie française en matière de relations internationales sportives.

Parmi les actions prévues à cet effet, le Parcours Ambition Internationale, dont la première édition sera lancée en octobre 2013, accompagnera annuellement quinze personnalités françaises de premier rang (dirigeants, salariés et athlètes), issues des fédérations nationales, dans leur engagement au sein des instances sportives internationales ».

Illustration : Pierre Durand sur le podium des JO d’été 1988 (Crédits – Chris Wilkins / AFP)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.