JO 2022 : Oslo présente l’approche environnementale de son concept olympique

Oslo 2022 poursuit sa campagne de promotion et de présentation.

Après avoir lancé au début du mois d’avril, son site internet et ses pages sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, le comité préparatoire à la candidature de la capitale norvégienne a présenté en ce milieu de semaine son concept lors du Forum Environnemental de Groruddalen.

Ce rendez-vous a été l’occasion pour le directeur adjoint Knut Berge Overdal, de détailler les aménagements prévus pour le site de biathlon.

Présentation du concept Oslo 2022 - Groruddalen

Groruddalen, vallée environnante d’Oslo, dont la majeure partie est réputée pour l’étendue de sa forêt, doit faire l’objet d’une étude approfondie en vue de la réalisation de sites de compétitions mais aussi et surtout, de l’implantation du Village Olympique et du Village des Médias. Comme l’a rappelé le responsable du comité préparatoire, il existe actuellement trois propositions alternatives pour l’aménagement de ces Villages : Kjelsrud, Breivoll et Okern.

Ces trois localités sont toutes situées dans la vallée de Groruddalen.

Pour Knut Berge Overdal, « non seulement les installations olympiques pourraient être réutilisées en logements, mais des espaces verts et des pistes cyclables pourraient également être aménagés ». Le responsable a reconnu que l’organisation des Jeux nécessitait « des investissements importants et non des moindres […] mais il est également important d’examiner les besoins de la communauté en regardant l’événement olympique comme un catalyseur pour le développement urbain ».

Néanmoins, les projets olympiques ne font jamais l’unanimité, encore moins lorsque des infrastructures sont prévues dans des zones environnementales sensibles et lorsqu’il s’agit de projets pour les Jeux d’hiver.

De fait, Erik Anders Aurbakken, membre du collectif « Non aux Jeux Olympiques », s’est exprimé pour demander des éclaircissements sur les intentions du comité préparatoire en ce qui concerne le site du biathlon, tout en reconnaissant que la construction de nouveaux logements – dans le cadre du Village Olympique – pourrait être bénéfique pour le territoire.

Selon lui, ce bénéfice sera évident si les installations sont aménagées à Kjelsrud : « Les Jeux Olympiques peuvent fournir une expansion majeure pour la région de Kjelsrud d’autant plus que les deux autres emplacements envisagés ne sont pas adaptés à un environnement résidentiel ».

Comme l’a souligné le comité préparatoire, « Oslo 2022 prend les arguments de chacun avec sérieux. De nombreux sites sont envisagés pour l’installation des équipements dédiés au biathlon et cela constitue un défi au regard des exigences de taille et de confort pour les Jeux Olympiques et Paralympiques ».

Illustration – Crédit – Oslo 2022

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.