Londres 2012 : Un budget d’organisation en hausse et des incertitudes persistantes quant au dispositif des transports

Le Gouvernement britannique a pris les devants et a décidé de doubler le budget de sécurité des Jeux de Londres mais aussi d’accroitre le budget destiné à la mise en place des Cérémonies d’Ouverture et de Clôture, traditionnelles vitrines du savoir-faire artistique du pays-hôte, suivies par 4 milliards de téléspectateurs.

De fait, les cérémonies, qui seront supervisées par Danny Boyle, réalisateur du film oscarisé « Slumdog Millionnaire », verront leur budget passer de 47 à 94 millions d’euros. Selon les propos du Premier Ministre David Cameron, cette hausse s’explique par le fait que les Jeux Olympiques sont une « opportunité unique en une génération ».

Mais la facture olympique pourrait s’alourdir pour d’autres pôles budgétaires alors même que le budget initial a été doublé depuis l’attribution des Jeux à la capitale britannique atteignant ainsi les 10 milliards d’euros. Ce chiffre sera peut être dépassé dans les prochains mois, notamment dans le cadre du dispositif des transports qui, comme je l’avais déjà indiqué, demeure toujours le défi central des organisateurs londoniens.

Alors que plus de 90% des sites olympiques sont aujourd’hui achevés, le problème des transports dans la ville et entre les différents sites – dans et en dehors du Parc Olympique – se pose donc toujours et le dernier rapport du National Audit Office mentionne des « retards dans l’intégration complète de certains éléments du programme de transport ».

Laisser un commentaire