Pour son hymne, Milan-Cortina 2026 s’appuie une fois encore sur le Festival de Sanremo

Événement musical majeur en Italie, le Festival de Sanremo est suivi chaque année par des millions de téléspectateurs. Pour le Comité d’Organisation des Jeux de Milan-Cortina 2026, une telle scène offre dès lors la possibilité de promouvoir les préparatifs du projet olympique et paralympique.

(Crédits – Capture d’écran / Milano-Cortina 2026)

Cette année, le Festival de Sanremo a enregistré une audience record depuis près de 20 ans, avec une moyenne de 13,38 millions de téléspectateurs sur la dernière des cinq soirées, soit 64,9% de part de marché, et même un pic relevé à 16,9 millions. Les cinq prime diffusés ont par ailleurs tous connu un score à deux chiffres.

Ces audiences – dignes d’un match international de football – témoignent de la grande popularité dont bénéficie le show musical créé en 1951 et qui, notamment, assure chaque année la désignation du représentant italien pour le Concours Eurovision de la Chanson.

Il n’est pas étonnant dès lors que le Comité d’Organisation des Jeux d’hiver de Milan-Cortina 2026 se soit très tôt montré désireux d’associer les préparatifs de l’événement à la vitrine du Festival, diffusé sur les antennes de la Rai, partenaire de la manifestation olympique et paralympique.

L’an passé, la scène dudit Festival a ainsi été utilisée pour encourager le vote et annoncer le choix de l’emblème des Jeux, avec la présence de deux légendes du sport transalpin, la récente retraitée des bassins et désormais membre du Comité International Olympique (CIO), Federica Pellegrini, et l’ancien skieur, Alberto Tomba. En 2023, cette même scène sera le théâtre de la présentation de la mascotte de Milan-Cortina 2026, dont les modalités de conception ont récemment été présentées.

De quoi garantir une visibilité sans pareil pour les organisateurs des Jeux.

Ces derniers ont d’ailleurs judicieusement choisi l’édition 2022 pour mettre en avant les deux titres musicaux présélectionnés concourant actuellement pour devenir l’hymne des JO 2026.

Si le site Internet du Comité d’Organisation permet d’écouter les deux morceaux et de recueillir les suffrages, le Festival de Sanremo a quant à lui permis de partager devant le plus grand nombre les prestations des deux interprètes – habituées du Festival – à savoir Arisa, pour le titre « Fino all’alba » proposé par le Corpo Musicale La Cittadina, et Malika Ayane pour le titre « Un po’ più in là » proposé par le CPM Music Institute di Milano.

(Crédits – Milano-Cortina 2026)

Ouvert au public le 02 février, le vote en ligne va encore se poursuivre jusqu’au 20 février.

Par la suite, le choix musical sera révélé et donnera – d’une certaine façon – la tonalité des Jeux, dont l’ouverture est d’ores et déjà programmée pour le vendredi 06 février 2026 au sein du Stade San Siro à Milan.

Synonyme de victoire pour l’interprète du titre lauréat, l’issue de ce scrutin sera aussi perçue comme un cadeau par 300 chanceux. Les organisateurs ont en effet précisé que 300 personnes, parmi les votants, seront ultérieurement tirées au sort pour se voir offrir une veste officielle – photographie ci-dessus – confectionnée à partir de fibres recyclés et présentant les couleurs de Milan-Cortina 2026.

Une manière comme une autre d’accroître l’intérêt autour du vote en cours.

Laisser un commentaire