Milan-Cortina 2026 : « Fino all’alba » consacré comme hymne des Jeux

Quelques semaines après la clôture des Jeux d’hiver de Pékin 2022, et quatre ans avant l’ouverture de la prochaine édition, qui se déroulera en Italie, les organisateurs de Milan-Cortina 2026 ont annoncé le choix du public concernant l’hymne des JO 2026.

De gauche à droite, le présentateur vedette Amadeus, et les chanteuses Arisa et Malika Ayane, le 02 février 2022 sur la scène du Festival de Sanremo (Crédits – Milano-Cortina 2026)

A l’issue d’un vote en ligne, conduit tout au long du mois de février, avec un préambule orchestré sur la scène du célèbre Festival de Sanremo, les résultats ont consacré, ce samedi 05 mars, le titre « Fino all’alba » (« Jusqu’à l’aube ») comme hymne des Jeux Olympiques et Paralympiques de Milan-Cortina 2026, avec pas moins de 72% des suffrages.

Composé par Francesco Marrone et Giulio Gianni, membres du « Corpo Musicale La Cittadina » – historique ensemble musical créé en 1881 – et interprété par la chanteuse Arisa, ce titre était en concurrence avec « Un po’ più in là » (« Un peu plus loin ») de Malika Ayane, qui a récemment eu les honneurs de la Cérémonie de clôture des JO 2022, en entonnant l’hymne italien dans une magistrale version au violon.

Désormais directement affilié aux Jeux de 2026, « Fino all’alba » accompagnera les préparatifs de l’événement jusqu’à l’ouverture de ce dernier, programmée pour le 06 février 2026 au Stade San Siro de Milan. Cela inclura notamment les initiatives proposées par le Comité d’Organisation, et bien sûr les émissions spéciales que proposera la Rai, groupe audiovisuel public italien partenaire des JO 2026, au cours des quatre ans à venir.

(Crédits – Arisa Official / Twitter)

Pour la pop star italienne Arisa, le choix de son titre comme hymne des Jeux résonne comme une consécration dans une carrière déjà marquée par plusieurs passages – et succès – au Festival de Sanremo qui demeure une véritable institution culturelle annuelle de l’autre côté des Alpes et qui a révélé nombre d’artistes depuis sa création en 1951 et jusqu’à aujourd’hui.

Originaire de Gênes, Rosalba Pippa – de son vrai nom – a sorti sept albums studio depuis 2009, chacun se classant entre la 3ème et la 36ème place dans les charts italiens, avec aussi la présentation de singles, dont trois se sont hissés sur la première marche du podium, parmi lesquels son premier titre, sobrement intitulé « Sincerità ».

Suivie par plus d’un million d’abonnés sur Instagram, plus de 667 000 fans sur Facebook et plus de 472 000 followers sur Twitter, Arisa invite d’ores et déjà les futurs spectateurs des JO 2026 à rejoindre l’aventure olympique et paralympique transalpine, avec un titre entraînant, marqué par un gimmick reconnaissable et un refrain efficace, le tout, parfaitement calibré pour un événement de la dimension des Jeux et, auparavant, pour une large diffusion en radio.

Laisser un commentaire