Paris 2024 : Sodexo Live! assurera la restauration au Village et sur plusieurs sites

En devenant Supporteur Officiel de Paris 2024, Sodexo – via sa filiale Sodexo Live! – assurera la restauration au sein du Village des Athlètes et au niveau d’une quinzaine de sites de compétitions.

Visuel du Village des Athlètes de Paris 2024 aménagé en bord de Seine (Crédits – Solideo, Antonin Ziegler, Dominique Perrault / Ingérop / Une Fabrique de la Ville / VITEC / Agence TER / UrbanEco / Jean-Paul Lamoureux, PHILIPPON – KALT / INDDIGO / AEU / INUITS)

Implanté dans le cadre monumental de la Cité du Cinéma à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le futur restaurant du Village des Athlètes de Paris 2024 sera l’un des points de rendez-vous majeurs des sportifs durant la quinzaine olympique (26 juillet au 11 août), puis pendant la durée des Jeux Paralympiques (28 août au 08 septembre).

Aussi, afin de proposer une offre de repas la plus complète possible, le Comité d’Organisation des Jeux (COJO) a décidé de s’associer à l’entreprise Sodexo, nouveau Supporteur Officiel de Paris 2024 au travers de sa filiale dédiée Sodexo Live!.

Cette dernière devra dès lors assurer la fourniture de plus de 40 000 prestations quotidiennes durant 5 semaines pour les quelques 14 850 athlètes issus de 206 délégations olympiques et de 182 délégations paralympiques qui se succéderont au Village à l’été 2024.

Pour remplir sa mission, Sodexo Live! s’est engagée à proposer une alimentation adaptée aux exigences du sport de haut niveau, en partenariat avec des Chefs de renom et en contribuant, par ailleurs, à l’effort en faveur d’une économie sociale et solidaire, respectueuse de l’environnement.

Comme l’a en ce sens exposé Tony Estanguet, Président du COJO :

Avec Sodexo Live!, nous avons fait le choix de l’expertise pour proposer un service de restauration optimal aux athlètes. Pour ces derniers, l’expérience des Jeux, c’est aussi ce qui se trouve dans leur assiette.

Bien manger est essentiel pour être performant bien sûr, c’est également synonyme de plaisir à se retrouver et à échanger autour d’un repas.

Nous partageons avec le Groupe Sodexo, très engagé sur les problématiques RSE, la même volonté de proposer des Jeux responsables sur le plan environnemental et social. Et cela commence dans l’assiette, par le choix des produits ou le recrutement du personnel de restauration.

Visuel de la Cité du Cinéma reconfigurée en restaurant lors des Jeux Olympiques et Paralympiques (Crédits – Paris 2024)

Concrètement, les menus seront élaborés avec des nutritionnistes spécialisés dans le domaine du sport, avec l’apport complémentaire de deux membres de la Commission des Athlètes de Paris 2024, à savoir Hélène Defrance, médaillée de bronze en voile aux Jeux de Rio 2016 et conseillère en nutrition et performance, ainsi que Stéphane Diagana, champion du monde du 400 mètres haies en 1997 et consultant pour les événements d’athlétisme diffusés sur France Télévisions.

Pour l’élaboration des repas, l’entreprise a décidé de s’associer avec Akrame Benallal, Amandine Chaignot et Alexandre Mazzia, trois Chefs emblématiques de la jeune génération.

Pour le premier, le célèbre guide « Gault & Millau » avait consacrée sa cuisine « Grand de demain » en 2011, par ailleurs récompensée par le Prix gastronomique de la révélation culinaire de l’année. En 2012, Akrame Benallal glana une première étoile au « Guide Michelin » grâce à son restaurant Akrame situé à Paris, avant de remporter une deuxième étoile deux ans plus tard, perdue toutefois en 2016. Inspiré de Chefs comme Alain Ducasse, Akrame Benallal a depuis ouvert des restaurants ou des bistrots à Paris et en Asie, notamment à Hong Kong, Manille ou encore Istanbul.

Pour la seconde, de hauts lieux de la gastronomie et des récompenses de prestige ont agrémenté son parcours depuis la fin des années 1990. Pour preuve, « Bocuse d’Or » avec François Adamski en 2000, Amandine Chaignot travaille ensuite successivement au Ritz London (2004), à l’Hôtel Le Bristol (2006), à l’Hôtel Le Meurice (2008), mais aussi à l’Hôtel de Crillon (2010), à l’Hôtel Rosewood (2015) et depuis deux ans au Restaurant Pouliche (10ème arrondissement de Paris), étant entre temps finaliste du concours des Meilleurs Ouvriers de France en 2007.

Pour le troisième, l’année 2021 constitue une véritable consécration. De fait, auréolé d’une troisième étoile au « Guide Michelin » en début d’année pour son restaurant marseillais AM, Alexandre Mazzia a aussi été sacré Chef de l’année par ses pairs dans le cadre du magazine « Le Chef », après avoir été titré Cuisinier de l’année 2019 par une autre référence de la gastronomie, le « Gault & Millau » qui lui a également décerné cinq toques en 2020, soit le maximum possible dans son système de classification.

(Crédits – Paris 2024)

Pour parfaire sa stratégie de restauration, Sodexo Live! tâchera en outre – et autant que possible – de s’appuyer sur ses infrastructures existantes, à commencer par la plateforme logistique de Sodexo en Île-de-France et ce, dans un souci d’optimisation des moyens et de limitation de l’impact environnemental.

Concernant encore l’engagement écoresponsable de l’entreprise, cette dernière veillera à lutter contre le gaspillage alimentaire, à l’élimination des emballages plastiques et portera aussi une attention particulière à une politique d’achats de proximité, gage de qualité des produits et du service.

Présente sur une quinzaine de sites de compétitions de Paris 2024, avec à la clé la livraison de 15 millions de repas et de snacks, l’entreprise entend enfin mobiliser au moins 15% de personnes en situation de handicap, éloignées de l’emploi ou issues de zones prioritaires pour travailler sur les divers points de restauration.

Laisser un commentaire