LA 2028 : « Delta Sky Way Terminal » devrait être achevé avec 18 mois d’avance

Au moment où les aéroports du monde entier tournent au ralenti en raison de l’épidémie de Covid-19 et de ses répercussions, la modernisation de deux Terminaux de l’aéroport international LAX de Los Angeles (Californie, États-Unis) s’accélère et permettra même une livraison des nouveaux équipements plus tôt que prévu.

Visuel de la zone d’embarquement modernisé avec le projet Delta Sky Way Terminal (Crédits – Delta Airlines)

Plus grande plateforme aéroportuaire de la région de Los Angeles – avec plus de 84,5 millions de passagers en 2017 – LAX est aujourd’hui à un tournant de son histoire, avec un vaste programme de mise à niveau aux multiples contours enclenché depuis 2009 avec déjà un investissement global de 14 milliards de dollars (11,84 milliards d’euros).

Parmi les chantiers en cours, qui pour finalité d’assurer à la fois une meilleure qualité d’accueil pour les voyageurs et un confort accru de travail pour les salariés, la construction de l’Automated People Mover (APM) avance à bon rythme, et permet déjà de percevoir ce que seront les abords de l’aéroport une fois cette navette automatique achevée.

Plusieurs Terminaux de la structure vont par ailleurs connaître une profonde cure de jouvence dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2028, avec la participation des compagnies aériennes présentes in situ et avec le concours des autorités locales, en particulier la Ville de Los Angeles.

A l’automne 2018 par exemple, American Airlines avait dévoilé les objectifs de modernisation du Terminal 4 et du Terminal 5, tout en présentant alors quelques visuels du projet. Cette semaine, les pouvoirs publics et Delta Airlines ont quant à eux précisé l’avancée du chantier consacré à deux autres Terminaux, à savoir le 2 et le 3.

Visuel de la zone de récupération des bagages pensée dans le cadre du projet Delta Sky Way Terminal (Crédits – Delta Airlines)

Ainsi, en présence du Maire de Los Angeles, les acteurs de ce projet à 1,86 milliard de dollars (1,57 milliard d’euros) se sont retrouvés ce jeudi pour faire un point d’étape à l’issue de la première phase du chantier. Ils ont notamment pu annoncer une accélération des travaux au cours des dernières semaines et ce, grâce au ralentissement constatée de l’activité aéroportuaire qui a permis de mieux disposer des zones consacrées.

Comme l’a à ce sujet mentionné Mark Pearson, Vice-Président de Delta Airlines en charge des installations de la compagnie :

S’il y a un bon côté à avoir moins de gens qui voyagent actuellement, c’est que nous avons pendant ce temps-là une opportunité et une équipe avec le savoir-faire pour faire avancer les projets qui offriront une expérience exceptionnelle plus rapidement que prévu pour nos clients et nos employés.

Tout cela est possible grâce au soutien incroyable de Los Angeles World Airports (LAWA), de la Ville de Los Angeles et de nos partenaires de construction qui sont alignés sur notre vision, et de nos employés qui continuent d’être présents pour accompagner les clients tout au long de chacune des phases de construction.

Avec cette accélération des travaux, la livraison de Sky Way est dès lors envisagée pour la mi-2023, alors que le calendrier prévisionnel initial, tablait sur une mise en service complète à la fin de l’année 2024. Un gain de dix-huit mois non-négligeable pour un tel chantier.

A terme, les rénovations actuellement engagées vont permettre à Delta Airlines de disposer d’un hall d’enregistrement entièrement repensé, avec également une zone de contrôle et une installation dédiée à la récupération des bagages plus fonctionnelles et sécurisées. De même, le projet prévoit aussi l’ouverture du plus grand salon Delta Sky Club figurant au catalogue de Delta Airlines. Enfin, le Terminal 2 et le Terminal 3 seront mieux connectés entre eux et une desserte de la future navette automatique sera assurée pour, là-encore, un confort renforcé tant pour les voyageurs que pour les salariés de la compagnie aérienne.

Le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, lors de la présentation du point d’étape du chantier de modernisation du Terminal 2 et du Terminal 3 de LAX, le 12 novembre 2020 (Crédits – LA Mayor)

Particulièrement attentif à l’évolution des chantiers d’aménagement du territoire, le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, n’a pas manqué de saluer un projet générateur de plusieurs milliers d’emplois directs et indirects, parfaitement intégré au programme plus large de modernisation de LAX.

Comme il l’a ainsi affirmé :

LAX est un pilier central de notre force économique, un équipement qui connecte notre ville au reste du monde, et nous restons donc concentrés sur l’amélioration de ses infrastructures, le renforcement de notre main-d’œuvre et la transformation de l’expérience des passagers.

Alors même que nous sommes confrontés à la crise immédiate du Covid-19, nous accélérons notre effort pour concevoir un aéroport de premier ordre où les visiteurs seront accueillis dans des Terminaux repensés, où les personnels travailleront à des postes bien rémunérés et où la ville du futur décollera vraiment.

Pour Delta Airlines, même si la réalisation de ce chantier est indépendant de la tenue des Jeux d’été de Los Angeles 2028, il n’en demeure pas moins qu’elle s’intègre à sa stratégie de soutien à l’égard des organisateurs qui bénéficieront de l’apport d’un tel équipement restructuré et modernisé.

La compagnie aérienne américaine est en effet un sponsor de première importance depuis la signature d’un partenariat avec LA 2028 en date du 02 mars 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.