Paris 2024 : Des travaux préalables au montage du Grand Palais éphémère

Enclenchés le 15 juillet dernier, les travaux préparatoires à l’aménagement du Grand Palais éphémère ont permis d’établir un plan de circulation adapté pour accéder au Champ-de-Mars (7e arrondissement de Paris). La protection et la mise en sécurité des éléments architecturaux et paysagers du site ont également été amorcées.

Visuel du Grand Palais éphémère (Crédits – Wilmotte et Associés)

Comme un préalable à la construction d’un espace modulaire tel que le Grand Palais éphémère, les ouvriers présents sur le plateau Joffre du Champ-de-Mars ont, au cours des dernières semaines, installé les palissades destinées à délimiter l’emprise du chantier et donc le zoning du futur édifice qui fera face à l’École Militaire.

Pour fondre les palissades à l’espace environnant et dans l’optique d’informer aussi le public, des dessins réalisées par l’illustratrice allemande Kera Till seront apposés côté École Militaire et côté Tour Eiffel. Sur ces panneaux, l’histoire du Grand Palais sera retracée et les raisons de la restauration d’envergure de l’ouvrage, ainsi que de l’aménagement du Grand Palais éphémère seront aussi évoqués.

En complément de la pose des palissades du chantier à venir, un marquage au sol a été réalisé, tandis que des panneaux d’information ont été installés près des stations de métro limitrophes pour permettre au public de contourner l’espace et d’accéder en toute sécurité au Champ-de-Mars.

Au-delà de la délimitation nécessaire du site, les ouvriers ont également entrepris la mise en sécurité des fontaines et des éléments architecturaux et paysagers présents sur le site, parmi lesquels la statue du Maréchal Joffre, avec, pour chacun, la pose de coffrages de protection.

Itinéraires de contournement et délimitation du chantier du Grand Palais éphémère (Crédits – GL Events)

Pensé comme un chantier en six phases distinctes, la construction du Grand Palais éphémère débutera véritablement à la rentrée.

Après la préparation du sol et une mise à niveau du terrain, le levage du premier portique de charpente préfabriqué sera engagé au début du mois de septembre. Suivra, à compter de la mi-octobre, l’installation de la toiture, puis la mise en place des façades un mois plus tard.

Enfin, les aménagements extérieurs seront installés à la mi-décembre 2020 et ce, avant que l’ouverture au public ne soit possible dès le mois de janvier 2021.

Visuel de l’implantation du Grand Palais éphémère dans la perspective entre l’École Militaire et la Tour Eiffel (Crédits – Wilmotte & Associés Architectes)

Dans un premier temps, la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais (RMN-GP) aura dès lors la possession de l’enceinte de 10 000 m² pour organiser des expositions et des événements habituellement accueillis sous la nef du Grand Palais qui sera fermée pour travaux.

Dans l’optique des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le site sera dans un second temps mis à disposition du Comité d’Organisation des Jeux (COJO) qui pourra ainsi préparer la tenue des épreuves olympiques de judo et de lutte, de même que du tournoi paralympique de para-tennis de table. A cette occasion, jusqu’à 9 000 spectateurs pourront prendre place au cœur du Grand Palais éphémère pour assister aux compétitions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.