Paris 2024 : La SOLIDEO précise l’engagement financier pour le Centre Aquatique Olympique

Financeur du Centre Aquatique Olympique (CAO) de Paris 2024, la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) a précisé les montants nécessaires à la réalisation de la future structure et ce, alors que le Conseil métropolitain doit approuver ce vendredi l’attribution de la concession au groupement conduit par Bouygues Bâtiment Île-de-France.

Visuel du Centre Aquatique Olympique en configuration Héritage (Crédits – Architectes: VenhoevenCS + Ateliers 2/3/4/ Image: Proloog)

Ouvrage majeur du dispositif des Jeux d’été de 2024, le futur Centre Aquatique Olympique sera prochainement aménagé sur le secteur de la ZAC de la Plaine Saulnier à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), face au Stade de France.

Durant les Jeux Olympiques, l’enceinte de 6 000 places assises sera le cadre des épreuves de natation synchronisée, plongeon et water-polo, puis de boccia (sport de boules) lors des Jeux Paralympiques. A l’issue de l’événement, des travaux permettront de redimensionner l’équipement à 2 500 places pérennes, avec tout de même la possibilité de porter la jauge à 5 000 spectateurs en cas de compétitions continentales et internationales.

Pour assurer la réalisation de cette structure, la SOLIDEO fournira une subvention à hauteur de 154,7 millions d’euros hors-taxes.

Cette enveloppe sera alimentée à 50-50 par une participation de l’État et par une contribution de la Métropole du Grand Paris, de la Ville de Paris, de la Région Île-de-France, du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis et de l’Établissement Public Territorial Plaine Commune.

Comme l’a précisé la SOLIDEO dans un communiqué faisant suite à la tenue d’un Conseil d’administration sous forme dématérialisée du 06 au 14 mai :

Ce coût est un montant ferme et non révisable dans la mesure où il inclut l’actualisation et les révisions jusqu’à terminaison.

Au sein de ce package, une dotation de 7,3 millions d’euros sera spécifiquement consacrée à la construction de la structure bois de l’édifice (7,08 millions d’euros) et à la réalisation des sièges en plastique recyclé (200 000 euros).

La somme ainsi détaillée de la dotation s’inscrit dans le cadre du fonds « Innovation et écologie » que la SOLIDEO a instauré l’an passé pour accompagner des projets liés aux Jeux de 2024 et consacrés à l’innovation et au développement durable.

Outre l’enveloppe de 154,7 millions d’euros, l’aménagement du CAO sera également possible grâce à un complément de la Métropole pour 20 millions d’euros hors-taxes au titre de l’héritage, ce qui porte l’investissement nécessaire à un total de 174,7 millions d’euros.

Visuel du Centre Aquatique Olympique avec les aménagements extérieurs (Crédits – Architectes: VenhoevenCS + Ateliers 2/3/4/ Image: Proloog)

Mais alors qu’une polémique a semblé naître ces derniers jours avec la contestation du partenaires du groupement finaliste Vinci, concernant les modalités d’annonce du projet sélectionné par la Métropole, la SOLIDEO a tenu a conforter le choix de Bouygues Bâtiment Île-de-France même si l’approbation officielle dudit choix doit intervenir ce vendredi 15 mai.

Comme elle le fait ainsi savoir :

Pour la SOLIDEO, le projet porté par le groupement lauréat pressenti est conforme au programme et aux ambitions de la stratégie environnementale de l’établissement. La sobriété en énergie et en contenu carbone du projet, la compacité du bâtiment, y concourent.

Dans son rapport, le Comité d’innovation de la SOLIDEO considère que le CAO ‘atteint les objectifs environnementaux en matière de bilan carbone et d’efficacité de la conception fixés par le Conseil d’administration de la SOLIDEO’.

Une fois le projet de Bouygues Bâtiment Île-de-France entériné, la Métropole du Grand Paris (MGP) entend actionner un calendrier segmenté en plusieurs phases.

Après la signature du contrat de concession en juin prochain, la MGP engagera en effet des études de conception jusqu’en avril 2021. Entre temps, le dépôt des permis de construire devra intervenir « au plus tard » à la mi-novembre 2020, avant un démarrage des travaux espéré pour le mois de mai 2021.

L’achèvement du chantier – qui inclus la réalisation d’une passerelle piétonne et cycliste pour rejoindre le Stade de France adjacent – est d’ores et déjà programmé pour la fin de l’année 2023, la mise à disposition du site au Comité d’Organisation des Jeux (COJO) étant ensuite planifiée pour le 1er avril 2024.

Enfin, l’ouverture du Centre Aquatique Olympique dans sa configuration Héritage est prévu pour l’été 2025, soit un an après la clôture des Jeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.