Paris 2024 : Une décision avant l’été pour le constructeur de l’Aréna 2

Tandis que le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé hier un prolongement du confinement jusqu’au 11 mai prochain, les préparatifs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 sont impactés depuis un mois maintenant, avec des chantiers en tout ou partie à l’arrêt.

Visuel de la future Aréna 2 dans le quartier de la Porte de la Chapelle (Crédits – APUR-Air-images-Luxigon)

Il n’empêche, le recours au télétravail des équipes – Comités d’Organisation (COJO) et Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) en particulier – étant de mise, la planification des projets se poursuit, notamment en ce qui concerne le chantier à venir de l’Aréna de la Porte de la Chapelle dans le 18ème arrondissement de Paris, à la lisière du département de la Seine-Saint-Denis.

Ainsi, sous la maîtrise d’ouvrage de la Ville de Paris, ce chantier majeur doit prendre un nouveau tournant dans les semaines à venir, avec la sélection annoncée du groupement chargé de la construction et de l’exploitation de l’ouvrage qui abritera en 2024, le tournoi olympique de badminton puis les compétitions paralympiques de para-badminton et para-taekwondo.

Comme précisé au cours des derniers jours par Jean-François Martins, Adjoint en charge des Sports, le choix dudit groupement devrait intervenir avant l’été 2020, soit après l’examen des offres reçues par les services compétents et à la suite d’une réunion de la Commission d’appel d’offres.

Une fois la sélection du groupement actée, et en fonction de la reprise des travaux in situ, le chantier devrait entrer dans une phase opérationnelle en 2021 pour une livraison de l’enceinte de 7 500 places prévue pour le courant de l’année 2023.

Bien que ce calendrier demeure pleinement en adéquation avec les objectifs des Jeux de 2024, et même si l’investissement projeté sur ce nouvel équipement pérenne reste de l’ordre de 90 millions d’euros à ce stade, force est de constater que les prévisions initiales – 2022 – sont décalées de quelques mois et ce, sans compter les répercussions liées à la sortie de crise actuelle.

Visuel du projet de réaménagement de la Porte de la Chapelle voulu par Anne Hidalgo (Crédits – Luxigon)

Plus globalement, un impact sur le projet municipal de réaménagement de la ZAC Gare des Mines – Fillettes est aujourd’hui à envisager.

Porté par l’actuelle Maire de Paris, Anne Hidalgo, ce projet – dont les contours avaient été précisés au mois de janvier – pourrait en effet être adapté, d’abord à l’aune du report des élections municipales du printemps 2020, et ensuite au regard des contraintes logistiques et calendaires pour s’insérer au mieux dans le plan des Jeux de 2024.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.