Paris 2024 : Un nouveau départ annoncé dans l’équipe de direction

Alors que l’année 2020 doit constituer une étape charnière dans la mise en place du projet olympique et paralympique de Paris 2024, le Comité d’Organisation (COJO) pourrait bien être confronté à un nouveau départ au sein de son équipe de direction.

En poste depuis le 17 juin 2019 seulement, Marie-Emmanuelle Assidon devrait ainsi quitter ses fonctions de Directrice exécutive chargée des Institutions et des Territoires, selon les informations du quotidien « Le Parisien ».

Marie-Emmanuelle Assidon (Crédits – Paris 2024)

Sans aller jusqu’à évoquer un taux élevé de turn-over, force est de constater que ce départ porterait à quatre le nombre de personnes ayant brièvement exercé des responsabilités au sein du noyau directionnel du COJO depuis l’instauration de ce dernier il y a deux ans presque jour pour jour.

De fait, Paris 2024 a connu au cours des derniers mois le départ de Maïa Wirgin, nommée Conseillère Culture auprès du Premier Ministre, Édouard Philippe, après avoir été Directrice des Affaires Publiques, poste renommée par la suite avec la venue de Marie-Emmanuelle Assidon.

Auparavant, David Lamy avait quitté son poste de Directeur des Ressources Humaines au bout d’un an et neuf mois d’exercice, tandis que Frédéric Longuépée avait plié bagage quelques mois à peine après son arrivée en tant que Directeur exécutif du Développement Commercial et Marketing et ce, pour rejoindre les Girondins de Bordeaux en qualité de Président délégué du club de football.

Présentation de l’emblème des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, lundi 21 octobre 2019 (Crédits – Philippe Millereau / KMSP / Paris 2024)

Pour palier au départ annoncée de Marie-Emmanuelle Assidon, et toujours selon « Le Parisien », le COJO pourrait faire le choix d’une restructuration interne.

Concrètement, la partie Institutions et Territoires – essentielle quant on connaît le souhait de Paris 2024 d’associer la France toute entière au projet, via notamment le label « Terres de Jeux » – pourrait être rattachée au Cabinet de Tony Estanguet, Président du COJO.

Figure de la première heure de Paris 2024, Michaël Aloïsio, ancien Directeur Général Adjoint de la candidature tricolore désormais Directeur de Cabinet, pourrait dès lors incarner le relai indispensable entre le COJO et les forces institutionnelles.

Vue extérieure de l’immeuble PULSE, futur siège du COJO de Paris 2024 (Crédits – Icade)

Malgré les départs précédemment évoqués, les plans de développement du COJO ne devraient pas être impactés, l’institution ayant pour objectif de s’entourer de près de 4 000 collaborateurs au moment des Jeux.

Pour cela, le COJO prendra place au cœur d’un nouveau quartier général, après avoir élu domicile, depuis la phase de candidature, au 96 Boulevard Haussmann dans le 8ème arrondissement de la capitale. Le déménagement prochain des équipes a d’ailleurs été acté le 12 décembre dernier, au cours d’une réunion du Conseil d’administration de Paris 2024.

Dès la fin de l’année 2020, les équipes du COJO gagneront la Seine-Saint-Denis, et plus précisément l’immeuble PULSE situé Place du Front Populaire entre Saint-Denis et Aubervilliers, deux villes étroitement associées au projet olympique et paralympique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.