Nouveau déplacement de la Ministre des Sports au Japon

Pour la deuxième fois cette année, la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, se rend au Japon dans le cadre d’un déplacement officiel portant tout à la fois sur la Coupe du Monde de Rugby et les Jeux Olympiques et Paralympiques, le Japon et la France étant hôtes de ces deux événements majeurs pour les prochaines éditions.

Pour rappel en effet, si le Japon accueille depuis ce vendredi – et pour la première fois de son histoire – les passionnés de rugby du monde entier, la France aura l’occasion d’organiser le Mondial en 2023 après avoir reçu l’événement en 2007. Concernant les Jeux, Tokyo sera Ville Hôte l’an prochain, tandis que Paris aura cet honneur quatre ans plus tard, en 2024.

La Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, le 21 novembre 2018 (Crédits – Philippe Millereau / KMSP / CNOSF)

Aussi, afin de souligner l’importance de ces manifestations d’envergure planétaire pour les deux pays précités, la Ministre des Sports – qui était au Sénégal cette semaine – sera présente à Tokyo et à Fukushima à compter de ce samedi 21 septembre et jusqu’au mardi 24 septembre inclus.

A cette occasion, Roxana Maracineanu – qui a assisté ce jour à la victoire du XV de France face à l’Argentine pour son entrée dans la compétition de rugby – s’entretiendra avec diverses personnalités nippones et échangera également avec des représentants de la Fédération Française de Rugby, de la Ligue Nationale de Rugby et du Comité d’Organisation de France 2023.

La Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, en compagnie du Président de la Fédération Française de Rugby, Bernard Laporte, et de l’Ambassadeur de France au Japon, Laurent Pic, samedi 21 septembre 2019 au Stade Ajinomoto de Tokyo (Crédits – Ministère des Sports)

Dès demain dimanche, Roxana Maracineanu aura l’opportunité de souligner encore une fois l’étroite coopération entre la France et le Japon – coopération qui s’illustre par nombre de déplacements ministériels depuis plusieurs années – en visitant les installations du Village Olympique et Paralympique des Jeux de 2020.

Par la suite, l’ancienne nageuse de haut niveau se rendra sur le site du Centre Aquatique qui accueillera les épreuves de natation l’été prochain.

La découverte de cet équipement devrait permettre à la Ministre d’appréhender au mieux les conditions de préparation des officiels nippons et ce, afin de transposer dans la mesure du possible, bonne pratique et planification, dans la perspective des Jeux de Paris 2024. Ces derniers donneront en effet l’occasion aux autorités françaises de mettre en œuvre un chantier à double facettes, avec d’une part, la construction pérenne d’un bassin olympique près du Stade de France et d’autre part, l’aménagement d’une structure temporaire et démontable pour l’accueil des épreuves aquatiques.

A l’issue de cette visite placée sous le signe des Jeux au cœur de la Baie de Tokyo, la Ministre assistera dans l’après-midi à des rencontres du championnat de Sumo, discipline-phare au Pays du Soleil Levant.

Le lendemain, Roxana Maracineanu rejoindra la Préfecture de Fukushima, territoire durement frappé par le séisme et le tsunami du printemps 2011. Au cours de ce déplacement, et avant un déjeuner avec le Gouverneur, la Ministre poursuivra son périple olympique par une visite du stade où auront lieu les épreuves de baseball lors des Jeux de 2020.

Au dernier jour de sa visite au Japon, Roxana Maracineanu jonglera entre des entretiens au sommet et des démonstrations sportives.

Ainsi, dès 08h00, la Ministre échangera avec Seiko Hashimoto, récemment nommée Ministre en charge des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 au sein du Gouvernement de Shinzo Abe. Moins de deux heures plus tard, elle s’entretiendra ensuite avec Yamashita Yasuhiro, Président du Comité Olympique Japonais (JOC), avec qui elle découvrira aussi le nouveau Musée Olympique du Japon conçu en parallèle des préparatifs d’organisation des Jeux.

Dans l’après-midi de mardi, Roxana Maracineanu se rendra successivement à une démonstration de judo adapté aux seniors au sein du Centre de Formation National, puis au Lycée Asuka de Tokyo où elle signera un partenariat avec le Lycée Paul Valéry (12ème arrondissement de Paris) avant d’assister à une démonstration de judo et à la présentation de l’établissement.

La Ministre des Sports conclura enfin sa visite par une rencontre avec les représentants du Comité des Grands événements sportifs du Japon.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.