La couverture du Court Suzanne Lenglen se précise

Terrain annuel des Internationaux de France de Tennis de Roland Garros, le Court Suzanne Lenglen prépare sa métamorphose qui, à l’instar de son voisin, le Court Philippe Chatrier, permettra prochainement l’installation d’une couverture amovible.

Ce projet garantira dès lors la tenue de matchs de tennis en cas d’intempéries et, dans moins de cinq ans, l’organisation du tournoi olympique de boxe dans le cadre des Jeux d’été de Paris 2024.

Vue du Court Suzanne Lenglen au printemps 2019 (Crédits – Christophe Guibbaud / FFT)

Évoquée en novembre 2016 par Étienne Thobois, alors Directeur Général du Comité de Candidature de Paris 2024, interviewé à Doha (Qatar) par « Sport & Société », l’idée a de nouveau été mentionnée au mois de juillet dernier dans les colonnes du quotidien sportif « L’Équipe ».

Il faut dire qu’avec la livraison du nouveau Court Simonne Mathieu (4 950 places) et l’aménagement d’un toit rétractable au-dessus du Court Central (15 000 places), les envies de la Fédération Française de Tennis (FFT) de pousser encore plus loin la modernisation de l’écrin de la Porte d’Auteuil (16ème arrondissement de Paris) se sont fait ressentir. Le projet consisterait dès lors à l’installation d’une couverture amovible d’ici le premier trimestre 2023, soit à temps pour l’édition annuelle du French Open, mais également pour l’accueil des Jeux en 2024.

Dans cette dernière perspective d’ailleurs, les acteurs parties prenantes au projet olympique auront évidemment à contribuer à l’aménagement de la structure au-dessus du Court de 10 000 places.

Vue du parvis du Court Suzanne Lenglen en mai 2017, lors de la visite à Paris de la Commission d’évaluation du Comité International Olympique (Crédits – Sport & Société)

La Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) a en ce sens adopté cette semaine une Convention d’objectifs dédiée à la couverture dudit Court de tennis, le deuxième en termes de capacité sur le site de Roland Garros.

L’instance chargée d’accompagner les préparatifs d’aménagement des sites pour les Jeux de 2024 aura ici à superviser la programmation de l’ouvrage, notamment en ce qui concerne les volets environnementaux et sociaux, de même que le calendrier de mise en œuvre des travaux, sans oublier la solidité financière du projet.

Sollicitée par « Sport & Société » ce vendredi, la SOLIDEO a fait savoir que sa participation au projet s’élèverait à 3,5 millions d’euros, hors taxes (valeur 2016).

Visuel du Court Suzanne Lenglen configuré pour l’organisation du tournoi olympique de boxe dans le cadre des Jeux de Paris 2024 (Crédits – Paris 2024)

Cette somme représenterait une part non-négligeable d’un budget global estimé à 18 millions d’euros hors taxes selon les termes de l’appel d’offres lancé en juillet 2019 par la FFT et clôturé le 06 septembre dernier.

Le chantier, qui sera prochainement attribué à un groupement d’entreprises, devra respecter des règles strictes, notamment concernant le déroulement des travaux nécessairement compris entre deux éditions des Internationaux de France de Tennis.

Outre cette contrainte logistique, le projet devra également respecter l’écriture architectural du Court Suzanne Lenglen et garantir le maintien de la classification en équipement de plein air de la structure, même lorsque le site sera couvert, ce qui sous-entend un aménagement plus léger que ce qui est en train d’être réalisé sur le Court Central.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.