La Commission de Coordination convaincue par la stratégie de Paris 2024

La Commission de Coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux de Paris 2024 s’est déclarée impressionnée, à l’issue de sa deuxième réunion, par les vastes projets mis en route par Paris 2024 pour offrir des Jeux Olympiques qui s’adresseront à tout le pays.

Ainsi débute le communiqué de presse envoyé ce mercredi après-midi par le CIO après la visite de deux jours – 11 et 12 juin – organisée à Marseille (Bouches-du-Rhône), en présence des membres de la Commission de Coordination, mais également des représentants de Paris 2024, de la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) et des autorités locales et régionales.

De bas en haut, Étienne Thobois, Directeur Général de Paris 2024 ; Tony Estanguet, Président de Paris 2024 ; Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, Président de la Commission de Coordination du CIO ; et Christophe Dubi, Directeur Exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, lors de la visite à Marseille en juin 2019 (Crédits – Paris 2024)

Après une première visite en juin 2018 et après une revue de projet dans un format distinct en avril dernier, la deuxième réunion de la Commission de Coordination avait pour objectif de constater les efforts réalisés en un an et de prendre connaissance des engagements de Paris 2024 et de ses partenaires pour l’année en cours.

Le Comité d’Organisation (COJO) – qui avait reçu dans ses locaux le Président du CIO, Thomas Bach, la semaine dernière – n’a d’ailleurs pas manqué d’insister sur la vision des Jeux de 2024 qu’il souhaite porter, une vision largement inspirée par le partage.

Comme l’a à ce sujet affirmé Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, Président de la Commission de Coordination :

Organiser des Jeux Olympiques créatifs et novateurs pour tous est au cœur de la mission que s’est fixée l’équipe de Paris 2024.

La vision de Paris 2024 – le sport peut changer des vies – est ancrée dans l’ensemble de ses projets, que ce soit dans l’initiative Terre de Jeux 2024, dans l’approche adoptée par le Comité d’Organisation pour la définition de son plan en faveur du développement économique et de l’emploi, dans sa volonté de donner la possibilité à chacun de participer à des épreuves grand public durant les Jeux, ou encore dans son programme ambitieux pour la Journée Olympique.

Pour illustrer cette vision, Paris 2024 a notamment proposé des démonstrations de breakdance, l’un des sports proposés par le COJO pour intégrer le Programme Olympique des Jeux de 2024, et ce, sous le regard admiratif des membres de la Commission.

Paris 2024 a par ailleurs profité de cette visite dans la Cité Phocéenne pour rappeler les engagements du COJO de bâtir des Jeux centrés sur les principes de neutralité carbone et de développement durable, avec aussi la mise en place prévue d’un fonds de dotation qui servira à financer les projets d’héritage.

La SOLIDEO de son côté a évoqué les éléments-clés relatifs à la conception du Village des Athlètes en Seine-Saint-Denis, un écoquartier pensé comme un modèle de ville moderne et durable, et qui émergera en bord de Seine d’ici 2024.

Les sujets de discussion entre les diverses parties présentes au cours des deux journées écoulées ont en outre porté sur la gouvernance de Paris 2024, l’installation de la stratégie marketing et la mobilisation souhaitée sur les territoires.

Visite de la Commission de Coordination du CIO à Marseille, les 11 et 12 juin 2019 (Crédits – Paris 2024)

Concernant ce dernier point, Paris 2024 enclenchera une nouvelle étape dès la semaine prochaine avec, lundi 17 juin, le lancement officiel du label « Terre de Jeux 2024 », pour impliquer l’ensemble des territoires dans l’accompagnement du projet olympique et paralympique.

Signe de l’importance-capitale accordée à ce label, l’événement se déroulera au Sénat, sous le haut patronage du Président de la Chambre Haute du Parlement, Gérard Larcher, et en présence de la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, du Président de l’Association des Maires de France (AMF), François Baroin, mais encore du Référent Paris 2024 à l’Association des Régions de France, Jean-Paul Omeyer, et du Vice-Président de l’Assemblée des Départements de France, Patrick Weiten.

Du côté du Mouvement sportif et olympique, le Président du COJO, Tony Estanguet, sera bien sûr présent à ce rendez-vous, de même que le Président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), Denis Masseglia.

Pour accompagner ces deux personnalités, deux sportifs ambassadeurs du projet de Paris 2024 répondront aussi à l’appel, à savoir Sarah Ourahmoune, médaillée olympique d’argent en boxe aux Jeux de Rio 2016, et Charles Rozoy, Champion paralympique de natation aux Jeux de Londres 2012.

(Crédits – Paris 2024)

Au cours des semaines à venir, la prochaine étape-clé pour Paris 2024 conduira les dirigeants du COJO jusqu’à Lausanne, dans moins de quinze jours.

Dès le lundi 24 juin et jusqu’au mercredi 26 juin, la Session du CIO se réunira en effet dans la Capitale Olympique pour traiter une multitude de sujets, parmi lesquels l’approbation de la proposition de Paris 2024 relative aux sports additionnels (breakdance, escalade, skateboard et surf).

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.