Roland Garros : Le Court Simonne Mathieu se dévoile

A deux mois de l’ouverture de la prochaine édition des Internationaux de France de Tennis (26 mai – 09 juin 2019), le Court Simonne Mathieu se dévoile aujourd’hui dans sa configuration définitive.

Ce jeudi, une cérémonie d’inauguration a ainsi rassemblé le Président de la Fédération Française de Tennis (FFT), Bernard Giudicelli, la Maire de Paris, Anne Hidalgo, mais encore l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, sous le mandat duquel le chantier de modernisation du stade de Roland Garros avait été acté.

Inauguration des Serres contemporaines d’Auteuil et révélation du court Simonne Mathieu à Roland Garros, jeudi 21 mars 2019 (Crédits – Joséphine Brueder / Ville de Paris)

Achevé en octobre 2018 après deux années de travaux, ce court – qui a longtemps fait polémique en raison de sa localisation à l’emplacement de locaux techniques du Jardin des Serres d’Auteuil – est désormais le troisième plus grand terrain de tennis du stade de Roland Garros, avec une capacité de 4 950 places, derrière le Court Suzanne Lenglen (10 000 places) et le Court central Philippe Chatrier (15 000 places).

Fin prêt pour accueillir joueurs et spectateurs, ce nouvel espace de la Porte d’Auteuil (16ème arrondissement de Paris) – conçu par l’architecte de renom Marc Mimram – a été pensé comme un véritable écrin de verre et d’acier.

(Crédits – Christophe Guibbaud / FFT)

Relié au site historique par l’Orangerie dont les bâtiments en meulière ont été rénovés, le court est ainsi semi-enterré, ce qui assurera un confort visuel et une proximité des spectateurs avec le terrain.

Afin de s’insérer au mieux dans son environnement, le bâtiment est par ailleurs cerclé de quatre serres, comme un rappel de la présence adjacente des structures historiques édifiées par Jean-Camille Formigé il y a 120 ans.

A l’intérieur de ces nouvelles serres – qui seront ouvertes au public à compter du 21 juin 2019 – les jardiniers ont reconstitué les quatre biotopes des quatre zones géographiques dont sont issues les collections botaniques, à savoir l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Australie et le Sud-Est Asiatique.

Au total, quelques 1 000 plantes, rassemblant plus de 500 espèces, agrémentent à présent l’ouvrage flambant neuf.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans un esprit de modernité, avec néanmoins le respect de la qualité historique du site, des sièges de bois clair – hêtre et châtaignier des Vosges – habillent en outre le nouveau court, ce qui confère à ce dernier un caractère certain.

Réalisés par l’entreprise Delagrave et par son sous-traitant Couval, ces sièges ont également été installés au sein du Court Suzanne Lenglen et, le seront prochainement sur l’intégralité du Court Philippe Chatrier, reconstruit en prévision de la pose de la tant attendue toiture rétractable en 2020.

(Crédits – Christophe Guibbaud / FFT)

Avec un aménagement paysager inédit pour un équipement sportif de cet ampleur, nul doute que le Court Simonne Mathieu deviendra, dès cette année, l’un des nouveaux emblèmes du stade de Roland Garros et, bien entendu, des Internationaux de France de Tennis.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.