Paris 2024 : La Région Île-de-France veut sensibiliser la jeune génération

Partie prenante au projet olympique et paralympique, la Région Île-de-France est mobilisée depuis plusieurs mois dans les préparatifs d’organisation de l’événement.

Si elle s’engage en particulier dans le domaine des transports, avec un investissement conséquent pour les trains régionaux, les mobilités douces et l’accessibilité, elle est aussi active dans la formation et dans le soutien à la pratique sportive.

Cartographie de l’engagement budgétaire de la Région Île-de-France en faveur des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (Crédits – Région Île-de-France)

A cet effet, dans le cadre de la présentation de son budget 2019, l’institution régionale présidée par Valérie Pécresse entend consacrer 73 millions d’euros aux sports, aux loisirs et à la jeunesse au cours de l’année à venir.

Cette participation budgétaire comprend notamment 54 millions d’euros d’investissement.

Sur cette enveloppe, la Région compte poursuivre le financement de neuf équipements destinés à accueillir les athlètes et les compétitions lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Cela inclus la base nautique de Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne), dont les travaux arrivent à leur terme avant une livraison du site prévue dans le courant de l’année 2019.

En parallèle de l’aménagement des sites, poste pour lequel 19,2 millions d’euros ont été mobilisés en 2018, la Région souhaite aussi sensibiliser la jeune génération à l’approche du plus grand événement sportif de la planète. Pour l’occasion, la Région pilotera la mise en place de 1 000 stages pour des collégiens de 3ème, stages qui seront centrés sur la problématique des enjeux multiformes de l’accueil des Jeux de Paris 2024.

Valérie Pécresse à l’occasion de la visite de Thomas Bach à Paris, en octobre 2016 (Crédits – Philippe Millereau / KMSP / Paris 2024)

Outre l’engagement financier dans les préparatifs des Jeux, la Région Île-de-France entend aussi soutenir les territoires franciliens à hauteur de 23 millions d’euros.

Cet investissement répond d’ailleurs à l’objectif fixé par le Plan régional « Sport Oxygène », à savoir que chaque commune francilienne puisse disposer d’un équipement sportif de proximité.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.