Paris 2024 : Après les Régions, Tony Estanguet a rendez-vous avec les Départements de France

En cette fin d’année 2018, le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de Paris 2024 multiplie les discussions et les échanges avec les acteurs institutionnels.

Préfigurant en ce sens une année 2019 qui sera placée sous le signe de l’engagement des territoires et de la population, Tony Estanguet, Président du COJO, s’est ainsi déjà exprimé devant des élus locaux afin de présenter la vision des Jeux de 2024.

(Crédits – Assemblée des Départements de France)

Après s’être présenté devant le Congrès des Régions de France, à la fin du mois de septembre, et quelques jours après avoir exposé le concept de Paris 2024 devant l’Association Internationale des Maires Francophones, l’ancien triple Champion Olympique se prépare à intervenir devant le Congrès des Départements de France (ADF).

Ce vendredi 09 novembre, dans l’enceinte du Couvent des Jacobins de Rennes – site du Centre des Congrès de Rennes Métropole (Ille-et-Vilaine) -, Tony Estanguet portera en effet un message relatif à la mobilisation attendue des départements dans le cadre de l’organisation des Jeux.

L’intervention du Président du COJO de Paris 2024 sera précédée par une introduction de Bruno Belin, Président du Département de la Vienne et par ailleurs représentant de l’ADF auprès des instances organisatrices et coordinatrices des Jeux de 2024.

Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024, et Hervé Morin, Président de Régions de France, jeudi 27 septembre 2018 à Marseille (Crédits – Hervé Morin / Page officielle Twitter)

Les actions menées par Tony Estanguet depuis maintenant plusieurs mois visent à associer de manière ferme et pérenne les différents échelons territoriaux pour assurer la réussite des Jeux.

L’appui des Départements – au même titre que le soutien des Régions – est donc fondamental pour créer un héritage au-delà de la seule Région-capitale. Mais cet appui est d’autant plus nécessaire si l’on considère que certains territoires sont et seront désireux de devenir, le cas échéant, des bases arrières ou des sites d’entraînements pour des délégations à l’approche des Jeux.

Lesdits territoires devront à cet effet avoir toutes les cartes en mains pour établir des synergies et proposer un dispositif efficace à l’égard des publics concernés.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.