Paris 2024 : Régions de France s’engage pour la réussite des Jeux

Réunie cette semaine en Congrès à Marseille (Bouches-du-Rhône), l’institution Régions de France – qui rassemble 19 membres, soit 12 Régions métropolitaines et 7 Collectivités d’Outre-Mer – a renouvelé aujourd’hui son soutien à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de Paris 2024.

Bien que les compétitions soient envisagées dans des secteurs définis à Paris, en Île-de-France et dans certaines villes associées comme Marseille, l’ambition de Paris 2024 est de faire des Jeux une manifestation bénéfique à l’ensemble de l’Hexagone. Aussi, Régions de France a tenu à partager cette ambition.

Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024, et Hervé Morin, Président de Régions de France, jeudi 27 septembre 2018 à Marseille (Crédits – Hervé Morin / Page officielle Twitter)

De fait, au travers d’une Lettre d’engagement signée par Hervé Morin, Président de Régions de France et Président de la Région Normandie, l’institution revient sur l’opportunité que représente l’accueil d’un événement de la dimension des Jeux pour le territoire français.

« [Les Jeux sont] une opportunité pour contribuer à construire une société plus durable, plus unie et plus ouverte, en développant la pratique sportive pour tous, l’éducation par le sport, le sport-santé, l’inclusion sociale, la formation et l’insertion des personnes éloignées de l’emploi, l’économie sociale et solidaire, et en changeant notre regard sur le handicap.

Une opportunité pour renforcer l’attractivité de nos territoires en mettant en valeur ce que la France compte de meilleur : la diversité de son patrimoine, de ses paysages et de son offre touristique, le dynamisme de ses entreprises, la vitalité de son tissu associatif.

C’est dans cet esprit, et pour nourrir cette ambition commune, que nous nous engageons aux côtés du Comité d’Organisation à tout mettre en oeuvre pour faire des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 les Jeux de toute la France et de toutes ses régions » écrit notamment l’institution.

En mars 2017, Régions de France avait déjà soutenu la dynamique de Paris 2024, en soulignant alors l’impact de la candidature pour le territoire nationale avec l’importance des lieux d’épreuves, des centres d’entraînement, mais aussi les retombées issues de l’accueil d’événements majeurs en amont des Jeux, sans oublier bien entendu le flux de visiteurs attendu en 2024 et, conséquence liée aux Jeux, le regain d’intérêt espéré pour la pratique sportive.

(Crédits – Régions de France)

Plusieurs Régions françaises ont d’ailleurs exprimé leur souhait d’accompagner Paris 2024 dans la mise en œuvre des préparatifs d’organisation des Jeux.

En janvier 2017, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, avait par exemple profité de la visite à Toulouse d’une délégation du Comité de Candidature, pour vanter les mérites des équipements sportifs régionaux, ainsi que des structures de formation et d’entraînement, comme les Centres de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive (CREPS) de Toulouse et de Montpellier et le Centre National d’Entraînement en Altitude (CNEA) de Font-Romeu.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.