Paris 2024 : Le 23 juin, la dynamique des Jeux va investir Paris

Si le 23 juin est traditionnellement célébré dans le monde comme étant la Journée Olympique, il aura véritablement fallu attendre la candidature de Paris 2024 pour qu’un événement d’ampleur installe une dynamique de célébration à Paris et en France.

De fait, les 23 et 24 juin derniers, la Ville de Paris, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et le Comité de Candidature de Paris 2024 avaient mobilisé les rives de la Seine pour consacrer les sports olympiques et paralympiques inscrits au programme des Jeux. Ces deux journées avaient rencontré un vif succès, quelques semaines avant la Session du Comité International Olympique (CIO) à Lausanne, qui eu pour finalité d’officialiser le principe de la double attribution des Jeux de 2024 et de 2028.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Signe de ce succès, l’affluence populaire – avec plus d’un million de visiteurs sur la trentaine de stands installés des deux côtés de la Seine, et en particulier autour du Pont Alexandre III – et la mobilisation des pouvoirs publics avaient été au rendez-vous.

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, n’avait d’ailleurs pas hésité à embarquer à bord d’un canoë, avec la référence française dans ce domaine, à savoir le Président de Paris 2024 et triple Champion olympique, Tony Estanguet. Le Président de la République, Emmanuel Macron, avait quant à lui foulé le bitume du Pont Alexandre III pour un échange tennistique debout et en fauteuil, avec quelques figures du tennis tricolore (Lucas Pouille, Michael Jérémiasz, etc…).

Aujourd’hui, l’organisation des Jeux de 2024 étant acquise, il est à penser que la réalisation de pareil événement populaire pourra être effective chaque année.

D’ores et déjà, une nouvelle Journée Olympique se prépare dans la capitale et dans d’autres villes de l’Hexagone. En ce sens, le 23 juin prochain, le Parc Rives de Seine sera de nouveau dédié à la célébration des sports, avec des démonstrations et des séances d’initiation en présence d’athlètes français.

Carte des célébrations de l’événement « Paris en mode JO », le 23 juin 2018 (Crédits – Sport Market / Ville de Paris)

Conçu par la Ville de Paris et l’agence Sport Market, l’événement s’articulera, de 12h00 à 21h30, autour d’une trentaine de disciplines olympiques et paralympiques qui investiront les quais sur une surface globale de 250 000 m².

Pour satisfaire aux besoins des différents stands, un investissement global de 1,2 million d’euros a été nécessaire. Il sera couvert par la Ville de Paris, le CNOSF et le Comité d’Organisation (COJO) des Jeux de 2024. A titre de comparaison, la mise en place des Journées Olympiques l’an passé avait mobilisé une enveloppe de 1,5 million d’euros, dont 900 000 euros mis à disposition par Paris 2024.

Visuel du Pont d’Arcole et du Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris réaménagés à l’occasion de la Journée Olympique du 23 juin 2018 (Crédits – Sport Market / Ville de Paris)

Concernant le déroulement des festivités, les deux rives de la Seine seront partiellement reconfigurées pour accueillir le public et les athlètes participants.

Du côté de la rive droite du fleuve d’abord, une base nautique sera installée entre le Pont Marie et le Pont de Sully. Le public pourra ainsi assister à des démonstrations et s’initier à la pratique du canoë-kayak et de la voile. Du tir-à-l’arc sera également proposé dans le même secteur. Du baseball / softball, du tennis de table et du golf pourront ensuite être pratiqués entre le Pont Louis-Philippe et le Pont au Change. Mais l’élément-phare de la journée du 23 juin se situera indéniablement sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, avec pas moins de huit disciplines olympiques et paralympiques. Un espace pour les sports collectifs sera installé sur ce site (handball, tennis, volleyball, volleyball assis, football et rugby) et des structures pour le triathlon et même pour la natation seront aménagés. Le Pont d’Arcole ne sera pas en reste, puisqu’un concours de saut à la perche, en présence de Renaud Lavillenie, sera organisé dans ce cadre atypique en plein cœur de Paris.

Du côté de la rive gauche ensuite, le Pont des Arts sera temporairement consacré à la démonstration et à la pratique des sports de combat, à l’image du judo, du judo adapté, de la lutte, du karaté et du taekwondo. Plus loin, dans le secteur du port du Gros Caillou, des espaces dédiés seront aménagés pour le pentathlon moderne, le skate, le badminton, l’haltérophilie, le cécifoot, le basket-fauteuil, mais encore le hockey-sur-gazon, la boxe et l’escrime. Des démonstrations aériennes (trampoline, etc…) seront enfin organisées sur le tablier du Pont Alexandre III.

Visuel du Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris réaménagé à l’occasion de la Journée Olympique du 23 juin 2018 (Crédits – Sport Market / Ville de Paris)

En parallèle de ces célébrations du 23 juin, deux autres moments-forts rythmeront l’initiative olympique et paralympique, à Paris et en province.

Le 20 juin, chaque Mairie d’arrondissement organisera ainsi sa propre Journée Olympique et Paralympique, avec des animations culturelles, sportives et éducatives, ouvertes à tous et en particulier au public scolaire.

En outre, 24 courses se dérouleront en métropole et en Outre-Mer, afin de symboliser l’union des territoires autour des Jeux de 2024 et le partage de ces derniers. En lien avec la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), des courses gratuites de 2024 mètres se tiendront de fait à Marseille (dès 10h30, le 23 juin), Albi, Ambilly, Caen, Chartres, Le Mans, Liévin, Lille, Lyon, Mayenne, Moulin, Nancy, Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Orléans, Reims, Rivière Salée (Martinique), Romans, Saint-Denis (La Réunion), Saint-Étienne – Villars, Saint-Quentin-en-Yvelines, Troyes, Valence, Vannes, et bien sûr Paris (dès 22h30, entre le Pont Alexandre III et le Champ-de-Mars).

Visuel de la course nocturne sur le Pont Alexandre III, dans le cadre de la Journée Olympique du 23 juin 2018 (Crédits – Sport Market / Ville de Paris)

Avec ces festivités, Paris se mettra, pour la deuxième année consécutive, à la dimension d’un Parc Olympique, préfigurant sur ce point les potentielles zones de célébration qui seront installées le long de la Seine et de ses canaux, à l’été 2024.

D’ailleurs, pour Tony Estanguet, Président de Paris 2024, « la célébration de la Journée Olympique 2018 aura une saveur particulière quelques mois après la victoire historique de Lima.

Dans une France désormais organisatrice des Jeux dans six ans, ces 24 heures nous offrirons l’opportunité de partager l’ambiance et la magie des Jeux en donnant un avant-goût de l’été 2024 au cœur de Paris.

Ce sera aussi l’occasion d’engager la population en permettant des rencontres inédites avec des champions français.

Enfin, cette journée permettra de lancer un mouvement qui visera à faire de chaque visiteur un ambassadeur et un acteur des Jeux de Paris 2024″.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.