Paris 2024 : Revue de projet et Séminaire d’orientation de l’IPC

A la fin de l’année 2017, l’équipe dirigeante de Paris 2024 et le Mouvement olympique français avaient reçu dans la capitale, une délégation du Comité International Olympique (CIO). Sous l’égide de Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, Président de la Commission de Coordination des Jeux de 2024 et en présence de Christophe Dubi, Directeur exécutif des Jeux Olympiques, ladite délégation avait mené un premier Séminaire d’orientation afin de poser les bases de la coopération entre les diverses parties prenantes pour les sept prochaines années.

Quelques mois plus tard, en mars dernier, l’institution olympique s’était une nouvelle fois rendue à Paris pour rencontrer les leaders du Comité d’Organisation des Jeux (COJO) de 2024 et pour effectuer une revue de projet.

En parallèle de ces échanges, le Comité International Paralympique (IPC) a également avancé profité des derniers mois pour mettre en œuvre les éléments du partenariat avec Paris 2024. Aujourd’hui, une étape supplémentaire doit d’ailleurs être franchie.

Le Président de l’IPC, Andrew Parsons, lors de la revue de projet de Paris 2024, le 26 avril 2018 à l’INSEP (Crédits – Philippe Millereau / KMSP / Paris 2024)

De fait, dès ce jeudi 26 avril, l’IPC tiendra sa propre revue de projet.

Cette dernière doit permettre de réaliser un point d’avancement concernant l’organisation logistique, l’intégration des problématiques liées aux Jeux Paralympiques, mais encore la récente installation de la Commission des Athlètes de Paris 2024 qui comprend cinq athlètes paralympiques. La revue de projet doit surtout être l’occasion de faire un point sur les aspects techniques du dispositif paralympique envisagé par Paris 2024, avec en outre des discussions autour de la vision et de l’héritage des Jeux.

La Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO), qui a récemment organisé la première réunion de son Conseil d’administration sous la présidence de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, ne sera pas absente des échanges. En effet, la question de l’accessibilité des sites doit être abordée, sachant, sur ce point, que des efforts importants doivent être engagés, notamment dans le domaine des transports.

Demain, la deuxième journée de présence à Paris de l’IPC sera consacrée à la présentation de la vision et du concept technique des Jeux Paralympiques de Paris 2024.

Visuel du Village Olympique et Paralympique (Crédits – Paris 2024 / Luxigon / DPA)

Si la France a déjà organisé les Jeux Olympiques d’été (1900 et 1924), elle n’a en revanche jamais accueilli sur son sol les Jeux Paralympiques d’été, ces derniers ayant été fondé en 1960, douze ans après la création à Londres des World Wheelchair and Amputee Games.

Malgré cette carence, la France n’a cessé de progresser d’édition en édition pour devenir la sixième nation la plus titrée de l’histoire des Jeux, avec 346 titres et pas moins de 1 038 médailles glanées.

Pour 2024, le Comité d’Organisation ambitionne donc d’accueillir dans des conditions optimales l’ensemble de la Famille Paralympique, avec une attention particulière portée sur le confort des athlètes, puisque 90% d’entre-eux devraient être à moins de 30 minutes des sites de compétition.

Concernant l’accueil du public, Paris 2024 et l’IPC ont d’ores et déjà convenu de décaler les dates d’organisation initialement prévues et ce, afin d’accorder à la 17ème édition des Jeux, une visibilité maximale. Dans cet esprit, le Comité d’Organisation projette également la mise à disposition de 3,7 millions de billets d’accès aux sites, parmi lesquels des installations iconiques d’exception, comme l’Esplanade des Invalides (tir-à-l’arc), le stade de Roland Garros (tennis fauteuil, basket-fauteuil, rugby-fauteuil), ou encore le Champ-de-Mars (football à cinq).

Les Jeux Paralympiques d’été de 2024 se dérouleront à Paris du 28 août au 08 septembre 2024 (Crédits – Paris 2024 / Elie Stephane Azoulay / DDPI / Luxigon)

Une extension des disciplines et des sports inscrits au programme des Jeux pourrait aussi offrir un regain d’intérêt de la part du public. En janvier dernier, l’IPC avait à ce sujet apporté des précisions quant au processus de sélection des sports. A ce jour, et avant la remise officielle des candidatures pour le 09 juillet prochain, l’institution de Bonn (Allemagne) a pré-sélectionné six dossiers.

Le football à sept (ou football CP pour les personnes en situation de paralysie cérébrale), le football-fauteuil, le golf et la voile peuvent prétendre à rejoindre le programme des Jeux de 2024, tandis que le karaté et la danse sportive paralympique pourraient devenir sports de démonstration à l’occasion de l’édition parisienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s